Premier bilan de mes achats de vêtements

Je ne vais pas vous parler ici de mes derniers achats de vêtements et chaussures mais de ceux que j’ai achetés il y a peut-être deux-trois ans, que j’ai bien portés, tachés, lavés et bien usés. Je suis donc prête pour un petit bilan : est-ce que ces vêtements étaient des achats réussis ou pas, au niveau du style, du confort, de la qualité mais aussi de l’éthique?


dessin de pull-overs

* Un gilet en cachemire Monoprix

J’ai acheté un gilet en cachemire Monoprix qui est doux et ne peluche pas. Par contre, il s’est usé au niveau des coudes.

Je classerais l’éthique de mon gilet comme pas terrible. Monoprix a bien une politique de développement durable mais il est difficile de savoir ce qu’il en est vraiment sur le terrain. D’autre part, le cachemire a un impact négatif sur l’environnement : En effet, la surproduction de cachemire est responsable d’une désertification de la Mongolie.

Est-ce que je le rachèterais? Peut-être. J’aimerais trouver des pulls qui durent un peu plus longtemps et tester l’alpaga qui apparemment serait plus écologique mais tout aussi doux que le cachemire.

* Des pulls en cachemire Marks & Spencer

Les cachemires Marks & Spencer ressemblent beaucoup aux cachemires Monoprix – je les ai d’ailleurs payés le même prix – et je leur fais le même reproche : ils ne sont pas assez durables pour moi.

Je classerais l’éthique de mes pulls comme pas terrible, là aussi à cause de l’impact environnemental du cachemire. Marks & Spencer a une stratégie de développement durable, le « plan A » avec des engagements sociaux et environnementaux précis.

Est-ce que je les rachèterais? Peut-être


dessin d'un slip

* De la lingerie Miss Helen chez Monoprix

Miss Helen est une marque de Monoprix. La lingerie Miss Helen que j’ai achetée tient bien le coup sur la durée. Je lave les soutiens-gorge à la main mais les slips en coton passent en machine à laver et au sèche-linge. De plus la lingerie ne coûte pas très cher.

Je classerais l’éthique de mes achats de lingerie comme moyenne. A noter quand même que Miss Helen propose aussi des sous-vêtements en coton bio.

Est-ce que je les rachèterais? Oui, pour le très bon rapport qualité-prix


dessin de chaussettes

* Des chaussettes d’hiver forclaz chez Décathlon

Ces chaussettes sont moches MAIS très chaudes. Prévues à l’origine pour randonner dans la neige, je les porte chez moi pour résister à l’hiver maltais. Elles tiennent bien le coup mais je ne les ai jamais testées en randonnée.

Je classerais l’éthique de mes chaussettes comme mauvaise. Alors que plus en plus de marques de sport s’engagent pour l’environnement, je ne suis pas convaincue par les bonnes intentions du rapport de développement durable de Décathlon.

Est-ce que je les rachèterais? Peut-être. Je cherche une alternative, par exemple des chaussettes en laine à trouver chez une marque éthique.

* Des chaussettes Bleu Forêt

Bleu Forêt propose tout un choix de chaussettes et collants. Les élégantes chaussettes de ville que j’ai achetées sont assez solides. Elles sont vendues à Monoprix et au Printemps et il y a de temps en temps des promos intéressantes.

Je classerais l’éthique de ces chaussettes comme bonne. Bleu Forêt une marque made in France. Les chaussettes sont fabriquées dans le Jura.

Est-ce que je les rachèterais? Oui


dessin d'un T-shirt

* Un T-shirt Ethos Paris

C’est un petit T-shirt en coton bio tout simple mais confortable et qui tient bien le coup.

Je classerais l’éthique de ce T-shirt comme très bonne. Les valeurs d’Ethos Paris sont le commerce équitable et le respect de l’environnement grâce à des matières premières biologiques.

Est-ce que je le rachèterais? Oui par contre malheureusement j’ai un peu de mal à trouver cette marque en boutiques (pour info à Paris, j’ai repéré quelques produits Ethos Paris dans la petite boutique le sourire multicolore).


dessin de chaussures

* Des baskets Nike

Je porte assez intensivement mes baskets Nike dont j’apprécie le confort et elles résistent bien même si elles ne sont plus aussi étanches qu’au début.

Je classerais l’éthique de ces chaussures comme moyenne. Depuis les années 90, Nike a fait des progrès indéniables dans les conditions de fabrication de ses produits.

Est-ce que je les rachèterais? Oui. J’aimerais quand même tester des baskets Veja en cuir pour voir si elles peuvent être une alternative plus éthique.

* Des sandales Clarks

J’ai déjà parlé de ces chaussures ultra-confortables dans mes coups de coeur de juillet 2014. Eh bien elles n’ont pas bougé depuis.

Je classerais l’éthique de ces chaussures comme moyenne.

Est-ce que je les rachèterais? Oui

* Des sandales Cléo de la marque Crocs

J’ai achetées ces sandales-chaussons en plastique en 2010 et elles n’ont pas bougé depuis. Je commence à me dire que ces chaussures sont increvables.

Je classerais l’éthique de ces chaussures comme moyenne. Fabriquées à partir de dérivés pétroliers, elles ne sont pas spécialement écologiques mais elles ont l’avantage de ne pas causer de souffrance animale.

Est-ce que je les rachèterais? Oui

En me relisant, je donne l’impression de ne pas avoir fait d’erreurs d’achat. Pourtant il y a d’autres vêtements dont je n’ai pas parlé car je ne les ai pas assez portés pour vraiment les tester. Sachant que si je les ai peu portés, c’est probablement parce que ce sont des erreurs d’achat. On en reparlera dans mon prochain bilan d’achats vestimentaires.

English version

Combien ça coûte de s’habiller éthique?

Sur internet je lis souvent des témoignages de personnes qui expliquent ne pas avoir les moyens de s’habiller plus éthique, avec des vêtements équitables, écolo et/ou made in France. Pourtant je connais aussi pas mal de personnes qui s’habillent éthique alors qu’elles ont un petit budget. Je me suis donc dit que ce serait intéressant de faire un article sur le prix de la mode éthique.

Au jour d’aujourd’hui ma garde robe comprend encore peu de pièces éthiques mais la mode éthique m’intéresse et je partage donc quelques pistes d’achat en fonction de son budget, trouvées lors de mes lectures et virées shopping. Lisez jusqu’au bout car tous les budgets sont abordés, du plus élevé au moins élevé.

Qu’est-ce que je peux acheter avec un budget de plusieurs centaines d’euros?

Les marques de mode éthique se positionnent sur du haut ou du milieu de gamme. Dans le haut de gamme on a des créateurs comme Suzie Winkle, Honest by ou Valentine Gauthier chez qui on peut trouver une robe à moins de 200€.

Dans le milieu de gamme, les prix sont comparables à ceux de magasins comme Maje, Sandro ou Comptoir des Cotonniers.

En d’autres termes, si vous avez les moyen d’acheter des vêtements type Comptoir des Cotonniers fabriqués aux quatre coins du monde, ça veut dire que vous avez aussi les moyens d’acheter des vêtements made in France ou issus du commerce équitable.

Qu’est-ce que je peux acheter avec un budget inférieur à 100€ ?

Avec un budget de moins de 100€, vous pouvez trouver votre bonheur parmi des marques de mode éthique comme Ekyog, L’herbe rouge ou People Tree ou des marques qui fabriquent en France comme Mars Loves Her ou Bleu de Paname (pour homme).

Malgré tout, pour optimiser ses achats, je pense qu’il est utile de se poser quelques questions avant de sortir la carte de crédit. Par exemple : Est-ce que c’est de la bonne qualité? Est-ce que ce vêtement s’accorde avec mon style? A quelles occasions je vais le porter? Est-ce qu’il me met en valeur? Est-il confortable?
Et aussi la question la plus importante : Est-ce que j’en ai besoin?
Bref ça vaut le coup de prendre quelques minutes pour réfléchir afin de ne pas regretter son achat plus tard.

Pour moins dépenser, n’hésitez pas à guetter les soldes et promotions.

dessin d'une femme en slim noir et T-shirt bio et made in France

un look bio et made in France vu à moins de 100€ en promo à l’époque signé Post Diem et repéré sur le dressing du cocardier

Voici quelques exemples de prix que j’ai vus lors de promotions :
une paire de baskets équitables Veja pour le prix d’une paire de Nike
un jean’s éthique en coton bio chez AlterMundi moins cher qu’un jean’s Levis
un T-shirt Mr. Poulet en coton bio à 22€
un foulard en soie Artisans du monde pour le prix d’un foulard en soie Monoprix
une paire de chaussettes Bleu Forêt fabriquée en France à 7,5€

Qu’est-ce que je peux acheter avec un budget inférieur à 10€ ?

Tout d’abord soyons francs, un T-shirt éthique neuf à 5 €, ça n’existe pas.

A moins de 10€ vous pouvez quand même trouver des petites choses éthiques : une barrette équitable chez Artisans du Monde ou une pochette upcyclée Marron Rouge par exemple.

Mais si vous voulez vous habiller un peu plus 😉 , la solution c’est le marché de l’occasion. Acheter des vêtements d’occasion c’est du recyclage donc c’est un geste écologique.

On peut acheter des vêtements de seconde main sur internet, dans les vide greniers, dans des dépots ventes ou des friperies. Je suis toujours épatée des trésors que les connaisseuses arrivent à dénicher pour quelques euros en friperie. On peut aussi citer les friperies solidaires comme Emmaüs, Oxfam ou Bis boutique solidaire qui permettent de créer des emplois d’insertion et de financer des actions de solidarité.

Et si mon budget est plus proche de zéro ?

Si vous n’avez pas de budget à consacrer à des vêtements, il faut savoir que ne pas consommer c’est ce qu’il y a de plus écologique.

dessin de deux femmes à un café. L'une dit : J'ai fait un geste écolo : j'ai acheté une jupe en tissu bio. L'autre répond : Moi aussi j'ai fait un geste écolo : Je n'ai rien acheté!

Mais si vous avez quand même envie de renouveler votre garde-robe, vous pouvez tirer avantage d’une ressource que vous avez : Vous avez déjà des vêtements! Ces vêtements vous pouvez les réutiliser, les réparer, les transformer. Si ils ne vous plaisent plus, vous pouvez aussi les vendre, les échanger ou les prêter. Faire preuve d’imagination peut aider à tirer le meilleur parti de ce qu’on a.

En conclusion

Quel que soit son budget, il y a des pistes pour s’habiller de façon plus éthique.

Et si vous vous inquiétez encore pour votre porte-monnaie, commencez par suivre le conseil anti-gaspillage de la journaliste environnementale Lucie Siegle : N’achetez un vêtement que si vous êtes sûr(e) de le porter au moins 30 fois.

D’autres articles sur la mode éthique sur ce blog :
Magasins de mode éthique à Paris
Comment acheter des vêtements sans avoir mauvaise conscience

English version

Keira Knightley en robe de mariée Chanel

Keira Knightley s’est mariée début mai dans le sud de la France. L’actrice portait une robe bustier blanche avec un tutu, une discrète couronne de fleurs et des ballerines. Son style danseuse me rappelle beaucoup la tenue de mariée de l’actrice Natalie Portman qui s’est mariée l’été 2012 en Rodarte.

dessin de Keira Knightley en robe de mariée de style ballerine qui s'arrête aux genoux avec une veste en tweed Chanel

Keira Knightley a un côté non conventionnel avec ses lunettes de soleil, ses cheveux au vent et une veste en tweed Chanel qu’on imaginerait pas portée sur une robe de mariée.

dessin de la coiffure de mariée de Keira Knightley

Sa tenue est très bien pour bouger à son aise. Elle a réutilisé une robe de soirée signée Chanel qu’elle possédait déjà. J’aime bien l’idée de donner une nouvelle vie à un vêtement plutôt que d’acheter une robe bien chère qu’on ne porterait qu’une seule fois.

Plus tard Keira Knightley a dit à propos de sa tenue : « J’avais porté cette robe plein de fois. C’était mon quelque chose de vieux [Note : selon une tradition anglaise, porter quelque chose de vieux à son mariage porterait bonheur]. J’aimais bien l’idée de ne pas en faire des tonnes. Je voulais juste porter quelque chose dans lequel j’avais passé de bons moments, et dans lequel je passerais encore des bons moments. »

Corrections du 13/03/2014 : la robe est de marque Chanel et non pas Rodarte.

English version

Comment acheter des vêtements sans avoir mauvaise conscience

Le 24 avril 2013, un immeuble, le Rana Plaza, s’est effondré au Bangladesh, tuant plus de 1000 personnes. C’est très loin le Bangladesh mais je me sens quand même concernée par ce drame. L’immeuble hébergeait des ateliers textiles où des ouvriers et ouvrières payés environ 30 € par mois travaillaient de longues heures pour produire des vêtements à bas coût vendus en Europe et Amérique du Nord. Ils avaient été obligés de retourner travailler bien que des fissures soient apparues dans le bâtiment construit illégalement. Il fallait travailler malgré le risque pour continuer à fournir les marques occidentales en vêtements. Les ateliers travaillaient entre autres pour les marques Benetton et Mango. On a retrouvé dans les décombres des étiquettes de C&A, Camaïeu, In Extenso (Auchan), Tex (Carrefour) et Siplec (Edouard Leclerc). Personnellement, j’ai déjà acheté des vêtements Tex et C&A, je vais dans les magasins Mango et Benetton.

dessin inspiré du drame du Bangladesh

On se sent révolté devant un tel drame mais aussi impuissant. Pourtant c’est possible d’agir à son niveau.

D’abord on peut contacter directement les marques de vêtements (via leur site, leur page facebook ou par courrier) pour leur demander de respecter les droits humains dans leurs usines. Pourquoi c’est utile? Parce que les marques sont à l’écoute de ce que veulent leurs clients.

On peut aussi signer et faire circuler la pétition du Collectif de l’Éthique sur l’étiquette qui demande aux marques impliquées dans le drame du Bangladesh d’indemniser les victimes et de sécuriser leurs usines.

Enfin, on peut essayer de consommer mieux :
* Réfléchir avant d’acheter, pour ne pas acheter des vêtements qui ne sortiront jamais du placard
* Réutiliser les vêtements qu’on a déjà. En fouillant ses armoires, on retrouve parfois des vêtements très bien qu’on avait oubliés.
* Retoucher ou réparer les vêtements qu’on a déjà, soi-même ou en faisant appel à une couturière
* Acheter des vêtements d’occasion dans des friperies ou des vide-greniers
* Acheter local. Les vêtements made in France ça existe encore et quand c’est le cas c’est souvent bien visible sur l’étiquette
* Troquer des vêtements avec des ami(e)s
* Acheter des vêtements issus du commerce équitable (qui sont souvent aussi des vêtements écologiques). On peut citer des marques de mode éthique comme Veja, Ethos, Peau Ethique, les magasins Artisans du monde, le label Max Havelaar qui certifie le coton équitable…
* Se mettre à la couture ou/et au tricot pour créer ses propres vêtements
* Acheter des vêtements de bonne qualité pour éviter de devoir en racheter régulièrement

Si vous avez d’autres idées pour acheter ses vêtement en ayant bonne conscience, n’hésitez pas à les partager en laissant un commentaire.

English version

Recherche vêtements solides

Dans mon expérience d’acheteuse de vêtements, j’ai eu de nombreuses déceptions. Aujourd’hui, j’en ai marre des T-shirts qui rétrécissent au nombril, des tops qui déteignent, des coutures qui lâchent, des pantalons trop serrés etc. La camelote, ça suffit! Je cherche maintenant des vêtements qui durent longtemps et se lavent facilement.

Ma quête de vêtements qui durent commence par un bilan de ce que contiennent mes placards. Cet inventaire m’a permis de classer les marques en deux catégories : la camelote et la fringue qui dure. Bien sûr ce classement n’est représentatif que des vêtements que j’ai achetés et vous pouvez avoir des expériences très différentes avec les marques que je cite. N’hésitez pas à commenter cet article pour l’enrichir de vos expériences.

 

La camelote

Dans cette catégorie, les marques avec lesquelles j’ai eu plusieurs problèmes :
* Naf Naf
* Promod (je me souviens d’un pull qui se « déplumait » si bien qu’on a fini par voir à travers)
* Etam
* Pimkie
* Camaïeu (j’ai un T-shirt qui a tellement rétréci qu’on croirait que je l’ai acheté au rayon enfant)
* Décathlon (j’ai un pantalon qui s’est allongé d’une quinzaine de centimètres après l’avoir lavé) 
* H&M (un pantalon dont la fermeture éclair à lâché au bout de quelques jours)
* Zara (un pantalon dont les poches se sont déchirées en quelques semaines)
* La City (un pantalon dont l’ourlet s’est décousu en quelques semaines)

J’ai aussi des vêtements corrects dans ces marques mais je n’ai plus envie de jouer à la roulette quand j’achète des fringues. J’ai ajouté Zara et La City à cette liste car je suis vraiment déçue de mes derniers achats. J’ai l’impression que la qualité s’est dégradée par rapport à il y a quelques années. Mais je ne devrais pas être surprise car la baisse de la qualité est une tendance générale.

 

Quand ApollineR fait du shopping

BD : Quand ApollineR fait du shopping

 


Les fringues qui durent

Mon placard à vêtements m’a quand même réservé quelques bonnes surprises. Je note les marques que je m’autorise à racheter car les vêtements que j’ai ont résisté au temps et j’en ai profité pour chercher des informations sur l’éthique de ces marques :

* Petit Bateau
Je collectionne les T-shirts Petit Bateau (ceux en coton plus épais, pas ceux tellement fins qu’on voit à travers!). J’en ai de toutes les couleurs et les plus vieux ont 7 ans. Ils sont assez longs et vont avec tout.
Les inconvénients : il n’y a que des petites tailles et les T-shirts rétrécissent un peu au séchoir (je prévois le coup en prenant une taille un peu plus grande).
Responsabilité sociale et environnementale (autrement dit : est-ce que cette marque a une politique de Développement Durable?) : Peu d’information disponible. Les textiles sont certifiés Oeko Tex (ils ne contiennent pas de substances pouvant nuire à la santé). La production est partagée entre le Maroc, la Tunisie et la France. J’ai appris que Petit bateau appartient à Yves Rocher.


* les jean’s Levi’s
Il y a tout un choix de coupes et de couleurs. Ils ont une durée de vie assez longue et passent au sèche-linge.
Responsabilité sociale et environnementale : Levi Strauss s’est souvent fait épingler pour les violations des droits de l’Homme dans ses usines. Aujourd’hui la marque essaie d’améliorer son image : elle a mis en place des codes de conduite pour ses fournisseurs, communique sur ses actions d’amélioration (les engagements en anglais) et propose un modèle de jean’s en coton biologique et à la finition « écologique ». En décembre 2007, le magasine 60 millions de consommateurs a testé 22 marques de jean’s et Levi’s est classé parmi les moins pires sur le critère de la transparence.


* La marque Sixth Sense chez C&A (les autres marques vendues chez C&A sont de qualité inégale)
Ce sont les vêtements les plus classiques vendus chez C&A.
Responsabilité sociale et environnementale : le site de C&A met en avant des engagements éthiques et environnementaux. C&A fait faire ses vêtements principalement dans les pays asiatiques et d’Europe de l’Est. L’entreprise a mis en place un code de conduite et finance des contrôles chez ses nombreux fournisseurs.


* La marque Best chez La Redoute
Malheureusement pour moi qui tiens à essayer les vêtements avant d’acheter, les magasins La Redoute ferment les uns après les autres.
Responsabilité sociale et environnementale : La Redoute décerne chaque année un prix à une entreprise de mode éthique qu’elle met en avant dans son catalogue (en 2007 c’est Ethos qui a été récompensé). Elle vend aussi des articles en coton équitable certifié par Max Havelaar. La Redoute appartient au groupe PPR (Pinault-Printemps-Redoute) qui a un code de conduite pour ses fournisseurs répartis un peu partout dans le monde (les engagements du groupe PPR).


* Somewhere
Je trouve les couleurs un peu ternes mais en fouinant on peut trouver des choses intéressantes.
Responsabilité sociale et environnementale : Somewhere appartient aussi au groupe PPR. On y trouve quelques vêtements en coton et en lin bio.


* Les vêtements en coton bio Miss Helen vendus chez Monoprix
Il y a des pyjamas, nuisettes et de la lingerie dans des couleurs pastel et des coupes simples.
Responsabilité sociale et environnementale : le site de Monoprix parle des engagements de l’enseigne pour un développement durable. Monoprix appartient au groupe Casino et aux Galeries Lafayette. Les magasins proposent une sélection de produits écolo, bio et équitables pour leur clientèle bobo.

* Les sandales Crocs
Après plusieurs année d’utilisation intensive, mes sandales Crocs n’ont pas bougé d’un poil.
Responsabilité sociale et environnementale : Les chaussures Crocs sont fabriquées dans différents pays : Chine, Italie, Mexique, Vietnam et Bosnie. Elles sont fabriquées en plastique (donc à base de pétrole ce qui n’est pas écologique). La marque a une politique RSE (= de Responsabilité sociale et environnementale) et publie un rapport de développement durable (en anglais) sur son site.

Conclusion : les marques qui font des vêtements solides sont aussi celles qui font des vêtements classiques. Il faut choisir entre être à la pointe de la mode pour une saison ou avoir des tenues classiques que l’on pourra garder plusieurs années. Autre constatation, ces marques ne sont pas les plus chères.
Quant aux bonnes intentions éthiques des marques, il faut rester méfiant : difficile de contrôler de façon fiable des centaines fournisseurs dans différents pays. D’autant que ces fournisseurs peuvent être prévenus lorsqu’il y a un contrôle et qu’ils font eux-mêmes appel à des sous-traitants qu’il faudrait aussi contrôler. La seule garantie est de faire appel à des contrôleurs indépendants, ce que fait H&M par exemple (dommage que ce soit de la camelote).

 

J’ai aussi demandé conseil autour de moi pour des vêtements solides (et de préférence pas fabriqués par des enfants) donc j’ai noté quelques marques à tester (genre Armor-Lux). Ca me permettra de compléter cet article. Et ça me fait une bonne excuse pour faire du shopping.

. . .

Un autre article sur l’achat de vêtements sur ce blog :
Comment acheter des vêtements sans avoir mauvaise conscience