Tests sur les animaux pour les cosmétiques en Chine

Les tests sur les animaux pour les cosmétiques sont interdits en Europe depuis 2013. Ils sont malheureusement toujours pratiqués en Chine bien qu’il existe des méthodes de substitution comme par exemple des tests in vitro. Cet article essaie de faire le point sur l’expérimentation animale en Chine pour les cosmétiques aujourd’hui.

En 2014, la Chine a adopté une législation pour diminuer l’usage des tests sur les animaux. Cette législation autorise les fabricants chinois de cosmétiques à utiliser des méthodes de substitution pour les cosmétiques dits « ordinaires » tels que produits de maquillage, parfums, shampoings, vernis ou crèmes hydratantes.

Par contre, il y a toujours des tests sur les animaux pour tous les produits non « ordinaires » tels que les crèmes solaires, les teintures pour les cheveux ou les déodorants.

D’autre part la dispense de tests sur les animaux ne concerne que les cosmétiques « ordinaires » fabriqués en Chine. Ca veut dire que tous les cosmétiques importés doivent être testés sur les animaux.

Il y a des marques engagées comme Logona ou Lavera qui ont arrêté de vendre leurs produits en Chine pour être en accord avec leur éthique. Et il y a des marques comme Estée Lauder, Avon, L’Occitane ou L’Oréal qui acceptent de tester leurs produits sur les animaux pour être sur le marché chinois.

Mais en tout cas le problème des tests sur les animaux n’est pas du tout réglé en Chine. Des association comme Humane Society International et People for the Ethical Treatment of Animals (PETA) sont mobilisées pour que la Chine arrête les tests sur les animaux pour les cosmétiques. Espérons que leur action et la pression des consommateurs permette de faire bouger les choses.

Lapin dans l'herbe

Un lapin qui a la chance d’être dans la nature et pas dans dans un labo

La procrastination utile

Mon thème de cette année étant l’action, je me suis dit que ça pourrait vous intéresser de parler de mes essais de méthodes contre la procrastination, cette tendance à remettre à plus tard ce qu’on doit faire.

Pour l’instant les techniques anti-procrastination que j’ai testées ont souvent une efficacité limitée dans la durée. Pas de recette miracle donc mais il y a quand même une technique qui marche bien pour moi. J’appelle ça procrastiner utile.

Je vous donne un petit exemple. Je n’aime pas laver les vitres. C’est quelque chose que je fais le moins souvent possible. Pourtant il y a un moment où je vais nettoyer mes fenêtres et avec plaisir : c’est quand je dois faire des recherches internet sur un sujet qui me barbe particulièrement. Alors plutôt que de faire ma recherche, je vais laver mes vitres à la place. Soudainement la corvée des vitres me semble presque agréable comparée à la corvée de recherche barbante.

L’idée est donc de profiter de sa procrastination pour faire quelque chose d’utile. Ca peut être du ménage, du rangement, du tri de courrier, un appel à faire etc. L’important c’est de faire quelque chose d’utile à défaut de faire ce qu’on avait prévu de faire au départ.

Et de mon côté, je sais qu’il y aura bientôt une nouvelle tâche urgente et ennuyeuse à faire (un peu de comptabilité par exemple) qui rendra tellement plus désirable la perspective de faire des recherches sur internet.

Dessin d'un personnage qui demande : T'es sûre que mettre à jour son statut facebook n'est pas de la procrastination utile?

English version

Coups de coeur d’août 2015

Voici mes favoris du mois d’août, le mois où tout ralentit et où j’en ai profité pour faire les boutiques, me remettre à bouquiner et découvrir de nouveaux coups de cœur :

* Des carnets Muji

J’ai enfin trouvé le carnet idéal! Il est à pages blanches sans lignes et avec une couverture rigide (c’est important quand on veut aussi l’utiliser pour dessiner). Il est fabriqué au Japon et vendu 2,5€ chez Muji. J’en ai achetés trois mais je pense en faire un plus grand stock la prochaine fois (on ne sait jamais, ils pourraient arrêter d’en fabriquer).

carnets Muji

carnets Muji

* L’imprimé « chats sauvages » chez Stella McCartney

Liv Tyler en pantalon et chemise avec un imprimé wild cat Stella McCartney. photo : Kevin Mazur pour Getty images


Liv Tyler en pantalon et chemise avec un imprimé wild cat Stella McCartney. photo : Kevin Mazur pour Getty images

J’aime bien cet imprimé très coloré par contre je serais pour porter séparément la chemise et le pantalon en ville parce que sur Liv Tyler l’ensemble fait un peu pyjama (un très joli pyjama cela dit).

* Une entrée de maison maltaise

* Comment savoir si un vêtement vaut le coup d’être acheté ?

Les conseils avisés d’Emilie du site Dressing responsable

* La BD Maus de Art Spiegelman

Maus est une bande dessinée qui raconte les souvenirs de guerre et de déportation du père du dessinateur Art Spiegelman. C’est un sujet dur mais qui est traité avec beaucoup d’humanité et je n’ai pas lâché ce livre avant de l’avoir fini.

La quatrième de couverture de Maus de Art Spiegelman


La quatrième de couverture de Maus

* Où l’on apprend que les plantes sont intelligentes (en anglais)

et que leur intelligence fonctionne en réseau un peu comme internet

* La couture comme moyen de mettre en valeur et d’apprécier son corps tel qu’il est (en anglais)

La blogueuse Jenny Rushmore raconte comment le fait de pouvoir coudre des vêtements qui lui allaient lui a permis de se réconcilier avec son corps.

English version

Une entrée de maison maltaise

Après avoir dessiné des maisons de ville traditionnelles de Malte, je zoome sur la porte d’entrée qui est aussi pitoresque avec ses battants en bois mouluré peints de la même couleur que les cadres des fenêtres.
Derrière la porte d’entrée, il y a un sas avec une seconde porte vitrée. J’imagine que c’est utile pour isoler de la chaleur l’été.
Une maison maltaise peut avoir sur sa façade un numéro ou un nom ou les deux. Et il y a souvent un médaillon avec une vierge à l’enfant ou un saint sculpté en bas relief pour protéger la maison et ses habitants.

Illustration d'une entrée de maison de ville traditionnelle maltaise

Avec l’humidité, sur beaucoup de maisons, la peinture de la façade finit par s’écailler, la pierre par noircir mais le seuil de la porte lui garde son éclat car il est régulièrement astiqué.

English version

Coups de coeur de juillet 2015

Voici mes coups de cœur du mois de juillet 2015 :

* La ville de Vienne

avec ses palais, ses parcs, ses immeubles 19e…

le château de Schönbrunn à Vienne


le château de Schönbrunn à Vienne

* Le web slow, minimaliste et green

une sélection de The Flonicles (dans laquelle je suis honorée de figurer :-) )

* Le défi Redress: 365 jours de fringues d’occasion

* Le style métissé et coloré de la créatrice Stella Jean

Stella Jean. photo : Garance Doré


J’aime bien sa réinterprétation de la chemise rayée. photo : Garance Doré

* Des tenues de plage des années 50

* La sieste

La sieste (dessin)

parce qu’on l’apprécie d’autant plus pendant les fortes chaleurs

* Ces grand-mères qui brisent le plafond de verre (en anglais)

English version

Tenues de plage des années 50

J’ai déjà écrit deux articles sur la mode des années 50 inspirés par l’exposition du palais Galliera, un article sur les tenues de jour et l’autre sur les tenues de soirée mais cette série ne serait pas complète sans le plus important : les tenues de plage!

Dans les années 50, de plus en plus de français profitent des congés payés instaurés en 1936 pour partir en vacances. Les tenues que l’on porte en vacances sont plus décontractées et plus confortables que les tenues de ville.

Mais quand les grands couturiers se penchent sur les vêtements de plage, c’est pour permettre aux élégantes de rester à la pointe de la mode même avec du sable entre les orteils. Ainsi cet ensemble vert avec des motifs d’inspiration surréaliste de la collection printemps-été 1948 de Grès devait être idéal pour ne pas passer inaperçue.


dessin d'une femme en ensemble de plage vert et blanc de 1948 signé Grès

Cette robe bustier signée Lanvin-Castillo a une forme typique du New Look de l’époque mais un détail amusant est le choix de tissu qui est une toile à matelas.


illustration d'une femme portant une robe de plage blanche à rayures grise Lanvin-Castillo des années 1950

Histoire de se croire vraiment à la plage, je finis sur un maillot de bain une pièce bustier violet de Hermès.


illustration d'un robe de cocktail noire à bretelles des années 1950 signée Chanel

D’autres articles sur la mode des années 50 sur ce blog :

Tenues de jour des années 50

Robes de soirée des années 50

English version

Coups de coeur de juin 2015

Aujourd’hui un nouvel article avec mes coups de cœur du mois de juin 2015 :

* La rédemption d’une dépensière

Laëtitia du blog Eleusis Megara raconte comment son engagement pour les droits des animaux et la pratique de la méditation l’ont aidé à arrêter les achats compulsifs.

* Une entrée de maison pittoresque au thème marin à Gozo (à Malte)

Une entrée de maison pittoresque au thème marin à Gozo à Malte

avec des heurtoirs et des plaques décorés de poissons

* Des robes de soirée des années 50

* Du papier à dessin multicolore

Du papier à dessin multicolore

Je ne sais pas encore ce que je vais en faire mais en attendant toutes ces couleurs me mettent de bonne humeur

* Retour sur le Fashion Revolution Day

L’équipe du Fashion Revolution Day France a mis en ligne un enregistrement audio et un compte-rendu (en pdf) de la conférence du 24 avril dernier à Paris dont le thème était : « Comment informer le consommateur des conditions de production de la Mode qu’il aime ? »

* 8 illustratrices et illustrateurs que je suis sur internet

* Une tapette à mouches

Bon je sais que ce n’est pas très glamour mais si vous aussi vous êtes le plat préféré des moustiques du quartier, ça peut vous intéresser. Je ne sais pas si vous avez déjà essayé d’écraser un moustique avec la main ou une pantoufle, mais souvent il parvient à s’envoler avant de se faire écraser. Avec la tapette, il ne voit rien arriver grâce au grillage sur la partie carrée qui permet d’éviter de faire un grand courant d’air qui alerterait le moustique. Et le moustique se fait assomer à tous les coups. Bref je suis ravie d’avoir acheté cette invention géniale qui va m’éviter de de trop m’intoxiquer au baygon.

Dessin. Quand je pourchasse les moustiques avec ma tapette à mouches


Quand je pourchasse les moustiques

* Et si être heureux nécessitait de ralentir? (en anglais)

Une conversation avec Matthieu Ricard et Pico Iyer

English version

8 illustratrices et illustrateurs que je suis sur internet

J’aime bien aller sur les blogs ou les comptes instagram des illustrateurs et illustratrices que j’apprécie, découvrir leurs derniers dessins et parfois voir leurs illustrations en cours de réalisation, qui évoluent de photo en photo. Voici donc une petite sélection tout à fait subjective d’illustratrices et illustrateurs à suivre :

* Isabelle Oziol de Pignol (Accro de la mode)

Isabelle Oziol de Pignol était styliste avant d’être illustratrice de mode. Son instagram, où elle publie des photos de ses dessins, est mis à jour plus souvent que son blog Accro de la Mode. Mais il faut voir ses illustrations de filles stylées sur son blog car pour chacune d’elles Isabelle a une histoire pétillante à raconter.


capture d'écran du blog Accro de la mode


Capture d’écran du site Accro de la mode. Cliquez sur l’image pour l’agrandir

Son blog : http://www.accrodelamode.com/

Son compte instagram : http://instagram.com/accrodelamode

* Yelena Bryksenkova

Yelena Bryksenkova a un univers un peu désuet et mystérieux. Elle apporte beaucoup de soins aux détails et aux motifs de ses dessins.


capture d'écran du blog de Yelena Bryksenkova


Capture d’écran du site de Yelena Bryksenkova

Son blog : http://ybryksenkova.blogspot.com/

Son compte instagram : https://instagram.com/ybryksenkova/

* Katie Rodgers (Paper Fashion)

Les dessins de Katie Rodgers du blog Paper Fashion sont plein de poésie avec des silhouettes aux robes de princesses ornées de paillettes. Sur son compte instagram, il y a aussi des vidéos de making off de ses dessins.


capture d'écran du blog Paper Fashion


Capture d’écran du site Paper Fashion

Son blog : http://paperfashion.net/

Son compte instagram : http://instagram.com/paperfashion

* Danny Roberts

L’illustrateur de mode Danny Roberts s’est fait connaître via son blog Igor et André qu’il a un peu délaissé. Ses dessins de mannequins aux joues roses se trouvent maintenant sur son instagram.


capture d'écran du compte instagram de Danny Roberts


Capture d’écran de la page instagram de Danny Roberts

Son blog : http://www.igorandandre.com/blog/

Son compte instagram : http://instagram.com/dannyroberts

* Chloé Fleury

Chloé Fleury est une artiste qui fabrique des images à partir de feuilles de papier découpées et pliées. C’est impressionnant de voir comment elle arrive à créer des personnages de papier avec une grande précision dans les détails. Elle parle de ses créations et aussi de sa vie de maman expatriée à San Francisco sur son blog.


capture d'écran du blog de Chloé Fleury


Capture d’écran du site de Chloé Fleury

Son blog : http://blog.chloefleury.com/

Son compte instagram : https://instagram.com/chloefleury/

* Fifi lapin

Fifi lapin est d’abord un blog mode qui présente en dessins les tenues de Fifi, le seul lapin qui s’habille en haute couture.


capture d'écran du blog de Fifi lapin


Capture d’écran du site de Fifi lapin

Son blog : http://fifi-lapin.blogspot.com/

Son compte instagram : https://instagram.com/fifi.lapin/

* Meera Lee

Meera Lee a un univers particulier et où s’entremêlent joyeusement des fleurs, des animaux, de la calligraphie et des motifs colorés.


capture d'écran du compte instagram de Meera Lee


Capture d’écran de la page instagram de Meera Lee

Son compte instagram : https://instagram.com/merelymeeralee/

* Garance Doré

Le blog de Garance Doré a connu un succès international notamment grâce à ses photos de streetstyle. Entre deux séries de photos, elle continue à publier ses illustrations de femmes aux contours inachevés.


capture d'écran du blog de Garance Doré


Capture d’écran du site de Garance Doré

La catégorie illustrations de son blog : http://www.garancedore.fr/category/illustrations/

Voilà pour les illustrateurs et illustratrices que je suis régulièrement. Et vous, est-ce que vous suivez des illustrateurs sur les réseaux sociaux?

English version

Robes de soirée des années 50

Dans les années 50, les robes de soirée étaient de véritables robes de princesses. J’en ai dessinées quelques unes que j’avais vues à l’exposition sur la mode des années 50 l’été dernier au palais Galliéra à Paris.

Beaucoup de ces robes sont des robes intemporelles qu’on pourrait très bien porter aujourd’hui, comme cette robe du soir longue fuchsia avec des bretelles recouvertes cristaux de verre couleur rubis signée Jean Dessès.


illustration d'une robe du soir longue fuchsia Jean Dessès des années 1950

J’aime bien l’originalité de cette robe Jacques Fath, longue, blanche aux épaules decouvertes et aux manches trois quart. Boutonnée sur le buste puis évasée à partir de la taille, elle a deux grandes poches sur les côtés qui ajoutent encore du caractère. Même le tissu, du coton blanc alvéolé, est inattendu pour une robe de soirée.


image à colorier d'une femme en robe du soir longue des années 1950 signée Jacques Fath


Cliquez sur l’image pour agrandir puis imprimer le coloriage

Le couturier Jacques Fath était le grand rival de Christian Dior dans les années 50. On l’a un peu oublié aujourd’hui car sa maison de couture a fermé en 1957 mais c’est un grand nom de la couture de l’époque.

Cette robe blanche longue et ample signée Christian Dior est simple mais efficace avec ses trois rubans cousus sur le bustier.
C’est une robe qui ferait une très jolie robe de mariée, tout comme la précédente de Jacques Fath.


image à colorier d'une femme en robe du soir longue des années 1950 signée Christian Dior


Cliquez sur l’image pour agrandir puis imprimer le coloriage

Enfin, j’aime bien cette petite robe de cocktail noire toute simple à bretelles signée Chanel qui contrastait avec l’ampleur des autres robes présentées dans la même salle. Elle est ornée d’une broche dorée avec des incrustations couleur turquoise.


illustration d'un robe de cocktail noire à bretelles des années 1950 signée Chanel

D’autres articles sur la mode des années 50 sur ce blog :

Tenues de jour des années 50

Tenues de plage des années 50

English version

Coups de coeur de mai 2015

Aujourd’hui un nouvel article avec mes coups de cœur du mois de mai 2015 :

* Une astuce pour bien gérer son temps

Anne du blog Maman Entrepreneur raconte comment l’utilisation d’un simple chronomètre lui a permis de mieux s’organiser et d’être moins stressée.

* Une beauté préhistorique

statuette préhistorique maltaise surnommée la femme endormie


La femme endormie (environ 3000 ans avant Jésus Christ), vue au musée national d’archéologie de Malte.

* Ma liste de magasins bio à Malte

* La campagne #Soldées du collectif De L’éthique sur l’étiquette


dessin de deux femmes qui accrochent les étiquettes de la campagne soldées dans un magasin

Si vous aussi vous ne comprenez pas que des marques de vêtements ne respectent ni l’environnement ni les droits humains fondamentaux, le collectif De L’éthique sur l’étiquette vous offre une possibilité d’agir. C’est gratuit et plutôt amusant à faire : le site http://www.quiestlamoinschere.org/ vous permet de commander des étiquettes à placer discrètement sur les cintres dans les magasins de vêtements pour interpeller les marques. J’en ai accrochées quelques unes et je me suis bien amusée à jouer les James Bond d’un jour.

* Le blog Another Happy Day

Il y a des personnes qui ont un radar pour détecter les jolies choses. Lilly est de celles-là et son blog Another Happy Day est un plaisir pour les yeux avec ses inspirations streetstyle, ses découvertes de créateurs comme de produits de beauté de luxe. Le tout est illustré de très belles photos et écrit avec l’autodérision rafraîchissante d’une blogueuse mode qui a oublié de se prendre au sérieux.

* La robe imprimée de Cate Blanchett signée Giles au festival de Cannes

Cate Blanchett en robe imprimée bleue et grise signée Giles au festival de Cannes 2015


photo : Pascal Le Segretain

* Consciously Sartorial démonte les idées reçues sur la mode éthique (en anglais)

English version