Bonnes adresses en Ile de France

Si vous êtes en région Parisienne, une liste de magasins biologiques mais aussi de bonnes adresses en tout genre (en lien avec l’écologie, le commerce équitable, les cosmétiques faits maison etc.) peut peut-être vous être utile.
Cette liste a été réalisée par des franciliennes partageuses qui ont mis en commun leurs bonnes adresses.
Pour la télécharger en format rtf (à lire avec un logiciel de traitement de texte comme Word), cliquez avec le bouton droit de la souris sur la photo de carnet d’adresses ci-dessous puis sélectionnez « Enregistrer la cible sous… ».

Carnet d'adresses


Ce document est sous licence Art Libre. Il peut être librement diffusé, imprimé, distribué ou offert en téléchargement à titre gratuit à condition de toujours préciser qu’il est sous licence Art Libre.

Première visite au salon Marjolaine

affiche Marjolaine 2006A la différence des autres salons bio parisiens, il est très difficile d’avoir des invitations pour le salon Marjolaine. Étant le salon le plus grand et le plus fréquenté, ils ne se privent pas de demander 8€ de droit d’entrée (alors qu’ils font déjà payer très cher les stands aux vendeurs).


Cette année, grâce à une gentille blogueuse, j’ai eu l’opportunité de rentrer gratuitement.

Ca a mal commencé puisqu’au milieu du trajet en métro, je me suis aperçue que j’avais oublié les invitations…
En arrivant, je ne trouve pas le stand de l’association One Voice (ils ne sont pas venus au salon finalement). Et dans le hall principal, impossible de trouver le producteur de figues que je devais dévaliser.

Ensuite, ça a été mieux. J’y ai été la semaine pour éviter la foule du weekend mais il y avait quand même du monde. Le salon est très grand et je n’ai pas fait tous les stands. J’ai noté les stands que j’ai repérés (dont certains trouvés grâce à l’aide de connaisseuses du salon) :

* Masalchi : épices.

* les Jardins de Gaïa : thés et tisanes. Après avoir snifé une quinzaine de gros pots, j’ai pris du thé vert « Océan de fraîcheur – goût russe » aux agrumes qui sent très bon

* Herbes Sauvages de Haute Provence (téléphone : 04 92 62 01 72) : des herbes séchées (2,7€ les 40g de tilleul) mais j’ai vu aussi des huiles essentielles qui m’ont semblé pas chères du tout.

* des marques de cosmétiques que l’on trouve en magasin bio, mais l’avantage du salon est que l’on trouve toute la gamme de produits et pas simplement quelques produits : Logona, Douces Angevines, Florame

* Centifolia : cosmétiques. J’ai vu du shampoing à 22€ le litre.

* des producteurs d’huiles essentielles : Essenciagua, Le Gattilier, Bio Mada

* Miels Picard-d’Haene Ardèche pour leur miel « haute montagne »

* des vendeurs de pains énormes!

* Jean Hervé : pâtes à tartiner et purées de fruits secs. J’ai goûté la chocolade dont j’entends souvent vanter les mérites et c’était très bon. A offrir aux accros de Nutella.

* Huilerie Philippe Vigean. L’huile d’amande douce était à un prix intéressant (6,9€ pour 100mL)

* La Drome : hydrolats, élixirs floraux. Je voulais prendre de l’hydrolat de camomille (5,5€ les 200mL) mais ils n’en avaient plus.

En bref, je ne regrette pas ma visite (même si ce n’est pas bon pour le porte-monnaie).

Le salon Marjolaine finira dimanche. Mais sur Paris comme en province, les salons bio se succèdent tout au long de l’année, et on y retrouve souvent les mêmes exposants. Si vous allez à un de ces salons, prévoyez de la monnaie et un sac à dos pour vos achats.


Compte-rendu Artisans du Monde

Dans mon dernier article je vous parlais des journées Artisans du Monde. J’y suis passée rapidement aujourd’hui et je vous fais mon compte-rendu lui aussi rapide.

Le lieu était une sorte de grand hangar. À l’intérieur, des stands présentant les produits : un stand alimentaire, un stand d’objets divers et un stand avec des jouets. J’ai repéré en vrac du muesli, du thé, des sacs-pochettes brodés, un hamac, des pulls, plein d’objets en bois et même un jeu de monopoly solidaire.

Près de l’entrée une buvette et un point d’information. J’ai appris qu’en plus de la vente des produits du commerce équitable, l’association Artisans du Monde collabore et relaie les campagnes du collectif De l’Ethique sur l’Etiquette mais aussi de l’association Agir ici. Agir ici est une association de solidarité internationale qui propose à chacun d’agir par l’envoi de cartes postales à des décideurs. Il s’agit de faire pression sur les grands décideurs pour lutter contre les injustices mondiales. Et on peut se procurer la carte postale de la dernière campagne (pour un commerce plus juste, qui s’adresse à la représentante de la France à l’OMC) dans les boutiques Artisans du Monde. Il suffit de la signer et de l’envoyer.

Au sous-sol il y avait la possibilité de voir une vidéo sur les petits producteurs. Je ne suis pas venue au moment où il y avait des animations.

Voilà pour Artisans du Monde. Ce week-end j’ai aussi fait ma première tentative d’achat de cire en pharmacie, pour tester la recette de baume à lèvre de Hooly. Lorque j’ai demandé de la cire d’abeille, le vendeur m’a proposé des pastilles à sucer contre la toux :0100:

Artisans du Monde

Artisans du monde, ce sont plus de 160 points de vente qui commercialisent des produits alimentaires et artisanaux issus du commerce équitable. 

 

…..L’association Artisans du Monde………………… 


L’association Artisans du Monde a été créée en 1974 pour aider les producteurs du Tiers Monde sans leur faire la charité. Elle agit pour le développement durable par la promotion d’un commerce équitable entre pays du Nord et du Sud.

 

logo Artisans du Monde

Ses moyens d’action en France sont : la vente de produits du commerce équitable, l’information des consommateurs et des campagnes de pression pour changer les règles du commerce international et défendre les droits de l’homme au travail (avec le collectif De l’Ethique sur l’Etiquette).


…..Le Commerce Équitable……………………………..


Le Commerce Équitable est une autre manière de faire du commerce, pour réduire les inégalités et redonner à l’homme sa place dans les échanges commerciaux internationaux. 

 

Il est fondé sur les principes suivants : 
- assurer une juste rémunération du travail des producteurs, leur permettant de satisfaire leurs besoins élémentaires : santé, éducation, logement, protection sociale. 
- garantir le respect des droits fondamentaux des personnes (refus des discriminations, de l’exploitation des enfants, du travail forcé… )
- instaurer des relations durables entre partenaires économiques
- favoriser la préservation de l’environnement
- proposer aux consommateurs des produits de qualité.


C’est un partenariat où à la fois le consommateur et le producteur sont gagnants.


…..La boutique Artisans du Monde……………………


C’est une petite boutique contenant un bric-à-brac exotique. De l’extérieur, on dirait un de ces magasins « ethniques » qui fleurissent partout. A l’intérieur, on est entouré d’objets artisanaux qui donnent une ambiance chaleureuse à l’endroit.

Tous les produits vendus dans ces boutiques sont issus du commerce équitable. Ce sont des produits artisanaux et alimentaires venant d’Afrique, d’Asie et d’Amérique Latine. Artisans du Monde paie aux producteurs un prix suffisant pour leur  fournir un niveau de vie décent. Les produits vendus sont le reflet d’une identité culturelle mais ils prennent aussi en compte les goûts des acheteurs français. Les producteurs sont encouragés à produire en respectant l’environnement et à mener des projets sociaux pour un développement durable.


Voici un petit échantillon des produits que l’on trouve dans les boutiques Artisans du monde (sachant que cela varie d’une boutique à l’autre) : 

 

 

 

- des produits alimentaires : café, thé, chocolat, sucre, miel (qui portent le label Max Havelaar du commerce équitable), céréales, épices…

- des produits non alimentaires comme des cônes d’encens

- des vêtements : de très beaux pulls à motifs géométriques, en alpaga d’Amérique du Sud, avec les écharpes assorties, des foulards…

- des accessoires : des porte-monnaies, des trousses, des sacs en paille tressée, des bijoux…

- des objets décoratifs artisanaux : pichet en terre cuite, des animaux sculptés, des jouets en bois, de la vannerie, des nappes, des tapis, des cendriers, des statues, des cahiers…

- des instruments de musique : flûtes de pan et tambours aux formes originales 

- de la documentation et des livres pour s’informer sur les inégalités du commerce international et découvrir le commerce équitable. 

Si vous voulez voir un petit aperçu en images de ces produits, vous pouvez consulter le site de la centrale d’achat d’Artisans du Monde à ce lien : http://www.solidarmonde.fr

 

.….Les boutiques en France………………..


Il existe 143 associations locales. Certaines n’ont pas de magasins et proposent leurs produits sur les marchés ou organisent des expositions-ventes. Toutes les adresses des associations locales sont sur le site www.artisansdumonde.org.

Sur le site, vous pouvez aussi voir quel est le point de vente le plus proche de chez vous. Les points de vente sont gérés soit par l’association locale, soit par des membres associés.


Dans la plupart des magasins, ce sont des bénévoles qui vous accueillent. Personnellement, j’ai toujours été reçue cordialement dans ces boutiques.

En résumé : du choix, plein d’idées de cadeaux, une bonne cause, des objets d’art… on rentre dans la boutique, et on ne sait pas avec quels trésors on va ressortir.


…..Bonus : les expos-ventes………………

affiche de l'expo-venteCe week-end à Paris, pendant trois jours a lieu une exposition vente permanente d’artisanat et de produits alimentaires du commerce équitable – animations, vidéo, débats. Le thème est l’Amérique Latine.

D’autres expos-ventes sont prévues un peu partout en France. Pour tous les détails, consultez :

http://www.artisansdumonde.org/actualite/index-local.htm

N’hésitez pas à faire passer le message! Vous trouverez des idées de cadeaux de Noël qui viennent du commerce équitable, achetés à des artisans des pays du Tiers Monde dans un esprit de solidarité.


Ajout : vous pouvez lire mon compte-rendu de visite de l’expo-vente qui s’est tenue près de chez moi.