Les 7 habitudes des personnes très organisées


Ce texte est un essai de traduction d’un article de Maria Gracia trouvé sur le site
http://www.getorganizednow.com

 

Vous êtes-vous déjà demandé comment certaines personnes arrivent à être si bien organisées quand vous, vous vous battez chaque jour juste pour que votre maison soit à moitié présentable et pour rayer au moins quelques tâches sur votre liste de choses à faire?


La plupart des gens organisés suivent quelques règles simples. Voici les 7 règles suivies par les personnes très organisées :


1. Chaque chose a sa place. Les personnes organisées assignent à chaque objet une place logique : Les livres sont rangés dans la bibliothèque, les jouets sont rangés dans le coffre à jouets, les cartes de vœux sont rangées ensemble dans le bureau…

2. Les personnes organisées remettent les choses à leur place. Quand elles ont fini d’utiliser un objet, il retrouve immédiatement sa place. Il n’y a pas d’endroit où les déposer provisoirement. Les objets sont simplement remis à leur place sans attendre.

3. Les personnes organisées prennent des notes. Elles font des listes et des pense-bêtes qu’elles gardent à un endroit logique : agenda, carnet ou calendrier. Elles n’essaient pas de tout retenir mais font travailler le crayon et le papier (ou l’ordinateur). Et elles mettent à jour quotidiennement leurs listes et pense-bêtes.

4. Les personnes organisées ne laissent pas les papiers s’empiler. Les papiers à classer sont classés quotidiennement, on ne laisse pas se former une montagne de papiers. Le courrier est ouvert au dessus de la corbeille à papier pour éliminer tout de suite les papiers inutiles. Les papiers à signer pour l’école sont signés et renvoyés tout de suite. Les factures sont rangées dans un dossier dédié jusqu’à la date de paiement et ensuite elles sont classées. Les magazines sont lus en une à deux semaines et ensuite ils sont donnés ou mis à recycler.

5. Les personnes organisées ne pratiquent pas la procrastination. Quand quelque chose doit être fait, elles le planifient et le font dans les délais. Elles savent que plus on attend, plus on a de chance d’être en retard ou de manquer l’opportunité de le faire.

6. Les personnes organisées se fixent des objectifs et des délais pour les réaliser. Elles savent que pour bien faire les choses, il faut savoir exactement ce qu’on veut comme résultat et pour quand. Elles font régulièrement le bilan de l’avancement de leurs projets et se gardent chaque jour du temps pour travailler à leur réalisation. Elles font le point de ce qu’elles ont accompli et n’oublient jamais de se récompenser.

7. Les personnes organisées ne gardent que des objets qu’elles utilisent ou qu’elles aiment. Elles ne laissent pas des objets qui ne sont pas utiles ou qu’elles n’aiment pas envahir leur espace. Elles croient à la simplicité et elles respirent mieux quand elles ont fait de la place et peuvent se déplacer sans escalader des montagnes d’objets en désordre.


by Maria Gracia – Get Organized Now!™
Want to get organized? Get your FREE Get Organized Now!™ Idea-Pak, filled with tips and ideas to help you organize your home, your office and your life, at the Get Organized Now!™ Web site
http://www.getorganizednow.com

Vous êtes libres de reproduire cet article à condition de le reproduire dans son intégralité avec la signature ci-dessus.

Dans ce cas (si vous parlez anglais), vous pouvez envoyer une copie ou un lien à l’auteur à ce mail : getorgnow@charter.net ou à cette adresse :
Maria Gracia
Get Organized Now!™
611 Arlington Way
Watertown WI 53094

 

 

 

devenir organisée c'est pas si facile

English version

Préparer ses menus à l’avance

Ma nouvelle lubie est de vouloir préparer mes menus à l’avance. Les bénéfices sont nombreux : éviter de manger toujours la même chose (en l’occurrence pâtes ou riz), équilibrer son alimentation, faire des économies, ne plus jeter des aliments oubliés et périmés depuis 3 mois, faire moins souvent les courses, perdre moins de temps pendant les courses etc. 

 

Première étape

La première étape de la planification des repas consiste à lister toutes les recettes qu’on maîtrise.

Il ne s’agit pas de recopier ses livres de recettes mais de sélectionner des recettes qu’on a déjà essayées et bien aimées. Ces recettes ne doivent pas être trop compliquées ni trop longues à réaliser. Par exemple, je sélectionne la recette de purée aux pommes de terre et aux carottes qui est très facile et rapide à faire. Pour l’instant, je ne liste que les plats complets. Parce que si je commence à répertorier les entrées et les desserts, je ne m’en sortirai pas.
On note aussi sur la liste les repas déjà prêts qu’on a l’habitude de prendre, comme par exemple les plats préparés surgelés ou en boîtes et les repas achetés chez un traiteur.
Cette liste permet de donner des idées de menus.

 

Deuxième étape

On prend 15 minutes pour réfléchir aux repas qu’on pourrait faire pendant la semaine à venir. On s’aide de la liste qu’on a fait. J’ai aussi pris l’habitude de repérer quels sont les fruits et légumes de saison qui sont souvent moins chers. Et on peut demander aux membres de la famille ce qu’ils ont envie de manger.
Pour ma part cette étape me demande une concentration extrême et en faisant chauffer mon cerveau j’arrive à planifier les repas sur 2 à 3 jours. C’est déjà mieux qu’avant où rien n’était planifié, mais j’aimerais arriver à planifier sur une semaine.

 

Ca parait rigide mais on peut rendre plus souple cette technique :
D’abord les jours sont interchangeables. On peut échanger les repas du lundi et du mardi par exemple.
Ensuite, on peut prévoir des variantes. Par exemple pour un repas prévoir un potimarron que l’on fera soit en purée soit en soupe.

 

Troisième étape

Faire sa liste de course à partir des ingrédients nécessaires aux recettes planifiées. Ensuite on fait les courses.

 

Quatrième étape

On cuisine. Comme on sait à l’avance ce qu’on doit préparer, on peut s’organiser pour cuisiner la veille pour le lendemain ou préparer en même temps le repas du midi et celui du soir.

 

Cinquième étape

Archiver les menus de la semaine. Comme ça on pourra réutiliser ce planning tel quel dans quelques semaines. Il ne faut pas négliger cette étape, c’est elle qui fera gagner du temps sur le long terme.

dessin sur la planification des menus

 

Voilà la méthode de base. On peut trouver plein de variantes et d’astuces sur les sites de personnes qui ont optimisé cette méthode:

 

* Dans les fichiers du groupe de discussion Mamaison (qui nécessite d’avoir ou de créer un compte yahoo), on trouve un document sur « la gestion des repas »


* Prévoir ses menus sur un mois

En panne d’idées? On peut aussi trouver sur le net des idées de menus déjà faits :

 

* Les menus de Myrtille avec des liens vers les recettes détaillées

* Les menus d’Isabelle du blog Mince je suis gourmande avec beaucoup de recettes adaptées à un régime sans gluten et sans lait.

* Les menus de linette maman au foyer pas désespérée

* Les menus d’Amandina à lire dans l’ordre chronologique pour suivre ses expérimentations

* Les menus d’Azka

* Le site Koocook génère un menu hebdomadaire et la liste de course associée, utile si on sait un peu cuisiner

* Pour finir un livre dans lequel j’ai pioché des idées : « 52 semaines de minceur : vos menus pour toute l’année » de Weight Watchers. Et il n’y a pas besoin d’être au régime pour le feuilleter.

 

Ce sont de bonnes sources d’inspiration mais ils ne remplacent pas un menu personnalisé fait à partir de ses goûts et de ses talents culinaires. 

 

Sur ce je vous laisse, j’ai un planning à préparer 😉 

Liens pour s’organiser

Il y a des gens qui sont naturellement organisés. Pour ceux qui n’ont pas ce don, il y a les sites d’organisation. Ces sites, anglophones pour la plupart, donnent des trucs pour apprendre à mieux s’organiser. Je vous donne les liens des sites qui m’ont servi dans ma lutte contre le bordel. 


EN FRANCAIS 


Mon article sur la méthode Flylady pour organiser la maison
J’y donne les principaux liens relatifs à cette méthode
http://fr.apolliner.com/2006/04/methode-flylady-a-ma-facon/

La méthode SHE
C’est une variante de la méthode Flylady qui utilise des fiches bristol. Sur chaque fiche est écrite une tâche à effectuer. Les fiches sont rangées dans un classeur-agenda et chaque jour on sort les fiches des tâches à faire dans la journée. 
http://members.tripod.com/stefpascal-ivil/METHOD.HTM 

Organisons-nous : 
Un blog avec pleins de techniques testées et validées pour s’organiser au travail et en famille
http://www.organisons-nous.com/


EN ANGLAIS


Pour chaque pièce de la maison et aussi pour le bureau, un guide qui explique pas à pas comment ranger et réorganiser les choses : 
http://www.123sortit.com/ 


Un site interactif avec plein d’articles pour s’organiser dans tous les domaines : 
http://organizedhome.com/


Le blog de Maria-Garcia, une professionnelle de l’organisation (des bonnes astuces au fil des jours) :
http://getorganizednowblog.tumblr.com/


Un site plus tourné vers les économies et la simplicité volontaire : 
http://www.stretcher.com/index.cfm


Ces sites sont une source d’idées et j’aime bien les parcourir de long en large.
Pour finir une petite remarque que m’a faite Thymtin avant de vous laisser potasser tout ça :  « Si tu faisais ce que tu as à faire au lieu de passer 3 heures à lire des sites d’organisation, tu ne serais pas débordée « . 😉

Liste interminable de choses à faire

La méthode Flylady à ma façon

La méthode Flylady est une méthode d’organisation de la maison destinée aux bordéliques. Cette méthode peut vous intéresser si vous vous reconnaissez dans ce dessin:

dessin d'une table en désordre

Je vais vous présenter la méthode interprétée à ma manière, en faisant le bilan après plusieurs mois de pratique. Pour voir la méthode originale, il suffit de passer directement aux liens à la fin de l’article.

L’intérêt de cette méthode est d’avancer progressivement « à pas de bébés », car on ne devient pas organisé en un jour. La base de la méthode est de dire qu’il faut 21 jours pour prendre une habitude. On essaie progressivement de prendre de bonnes habitudes pour être plus organisé. On avance donc par étapes.


Première étape : les routines du soir et du matin

La méthode c’est d’abord fixer une routine de choses à faire le soir et une routine du matin. Les routines de départ sont très simples : par exemple, je commence par décider d’aérer ma chambre et de faire le lit quand je me lève. Et c’est tout.
Après quelques jours, je rajoute une nouvelle tâche : par exemple, ranger et laver le plan de travail de la cuisine avant de me coucher.
Et ainsi de suite jusqu’à avoir une routine du matin et une routine du soir détaillées.

Des exemple de routine du matin et du soir : 

Routine du matin


– Ranger la vaisselle propre

– Vérifier agenda du jour

– Chercher une idée pour le déjeuner

– Faire la vaisselle

– Aérer et faire le lit

– Lancer lessive (si nécessaire)

– Commencer tâches du jour

– Vérifier dates de péremption dans le frigo

– Préparer ce qu’il faut pour le déjeuner

 

 

 

 

Routine du soir

 


– Faire le tour des pièces de la maison et ramasser ce qui traîne

– Ranger et laver le plan de travail de la cuisine

– Faire la vaisselle

– Choisir les vêtements du lendemain

– Nettoyer le lavabo si nécessaire

– Vérifier ce qui est à l’agenda pour le lendemain

– Ne pas se coucher trop tard

 

 

 

 

Comme je ne suis pas encore 100% au point dans mes routines, j’ai mis en italique les tâches que je ne fais pas systématiquement. Ces listes sont évolutives, on peut toujours les améliorer mais elles doivent rester réalistes sinon on a vite fait de tout laisser tomber. Il faut commencer à bien avoir en tête ses routines quotidiennes avant de passer à l’étape suivante.


Deuxième étape : le plan de semaine

A chaque jour sa tâche dédiée. Le plan de la semaine se fait en fonction de son emploi du temps hebdomadaire, avec un jour pour les courses, un jour pour le ménage, un jour pour la paperasse… et un jour libre, pour soi.


Mon plan de la semaine :


Lundi :
1. Laver plan de travail cuisine

2. Nettoyer réfrigérateur ou fours

3. Nettoyer et cirer les chaussures

Mardi
1. Papiers (lettres, factures, calendrier, ranger papiers et sac à main…)

Mercredi

1. Un petit coup de balai
2. Laver les planchers (cuisine, toilettes et salle de bain)

Jeudi
1. Faire du tri

2. Chercher des idées de menus et compléter la liste de courses

Vendredi
1. Laver salle de bain et toilettes

2. Faire des courses alimentaires pour tenir le week-end


Samedi

1. Enlever la poussière

2. Ménage dans la zone en cours

Dimanche : ménage
1. passer l’aspirateur


Troisième étape : les zones

Je ne suis pas encore passée à la troisième étape. Il s’agit de diviser son habitation en 5 zones. Et chaque semaine on nettoie une zone à fond.

Zone 1 (1e semaine du mois) : Entrée, couloir et balcons
Zone 2 (2e semaine du mois) : Cuisine
Zone 3 (3e semaine du mois) : Salle de bain et toilettes
Zone 4 (4e semaine du mois) : Chambre
Zone 5 (5e semaine du mois) : Salle de séjour / Salon

Pour savoir quoi faire, on peut faire une liste des choses à nettoyer dans chaque zone, ou se faire aider en s’inscrivant à la newsletter de Flylady, qui donne chaque jour des idées de ce qu’il y a à faire dans la zone en cours.

Perso, en complément des routines du jour et de la semaine, j’utilise une liste de choses à faire où je note ce qu’il y a à nettoyer en fonction de la newsletter et ce que je repère par moi-même. Par exemple, si je croise une mygale dans ma chambre, j’ajoute sur ma liste « faire les poussières au dessus des armoires et derrière les radiateurs ».

Bilan

Après plusieurs mois, mon bilan est positif. Le fait de nettoyer à intervalles réguliers permet d’avoir un habitat visuellement plus propre. Certaines tâches comme la vaisselle sont de venues des automatismes. Je me suis intéressée aux sites internet d’organisation qui m’ont aidée à faire pas mal de tri et de rangement. Et aujourd’hui mon bureau ressemble à ça :

dessin d'une table zen

Euh… non, en fait c’est ce à quoi j’aimerais qu’il ressemble. Mais je n’ai pas encore réussi à discipliner le désordre sur la table. C’est ma prochaine étape.


Pour en savoir plus

* en français :
la newsletter Fée Volante : pour recevoir par mail les bases de la méthodes sous forme d’instructions à suivre
la newsletter Mini Fée Volante : version allégée de la précédente (pour ne pas surcharger sa boîte aux lettres)

En s’inscrivant sur ces deux sites, on trouve pas mal de documentation sur la méthode (cliquer sur « Files »)

* le site officiel en anglais :
http://www.flylady.net 

* et aussi mes articles sur le thème de l’organisation 

Mon autocollant stop pub

Pour ne pas perdre mon temps avec les prospectus publicitaires, j’ai mis une affichette « stop pub » sur ma boîte aux lettres. L’efficacité est d’environ 50%, je reçois environ moitié moins de pub que mes voisins. Ce n’est pas terrible mais je garde quand même mon affichette pour marquer mon opposition à cette avalanche de pub. Il faut préciser que je vis dans une ville inondée de pub. Dans d’autres endroits l’efficacité de l’affichette « stop pub » est bien meilleure et peut atteindre les 100%.

La semaine dernière, j’ai reçu un catalogue Carrefour. D’ordinaire je l’aurais balancé direct à la poubelle. Mais là, ça m’a énervé car j’avais en tête la campagne de pub du magasin sur le développement durable et les gilets des vendeurs imprimées de « Puis-je vous aider à mieux consommer? » (on a dit mieux consommer, pas moins consommer, il ne faut pas exagérer). Le développement durable, c’est des mots mais ça sonne bien. J’ai envoyé un petit mail à Carrefour pour dénoncer leur intrusion dans ma boîte aux lettres et leur demander quand ils comptaient mettre en pratique leurs slogans.

Réponse : « si vous souhaitez ne plus recevoir de catalogues dans votre boîte aux lettres, il vous suffit d’apposer sur celle-ci l’autocollant qui s’intitule « Non Merci aux imprimés, journaux, magazines et échantillons publicitaires sans adresse ». Pour obtenir cet autocollant, nous vous invitons à composer le 0.805.905.904 « 

Ma première réaction a été de me dire qu’ils se moquaient de moi! Je leur avais dit que j’avais déjà une affiche « stop pub ».
Je leur demande donc : Pourquoi votre autocollant serait-il plus efficace que le mien qui n’est pas respecté?

Réponse : « Notre autocollant est officiel et il est reconnu par toutes les entreprises qui distribue des imprimés journaux, magazines et échantillons publicitaires sans adresse. »

Après la lessive qui lave plus blanc que blanc, l’autocollant qui stoppe encore plus la pub… Donc pour ne pas recevoir de pub de Carrefour, il me faut l’autocollant stop-pub fourni par Carrefour. Pour avoir la paix, vais-je devoir me procurer l’autocollant stop-pub officiel d’Auchan, de Casa, de Ed etc. ?

Bon je ne m’avoue pas vaincue. Je vais tester l’autocollant OFFICIEL de la mairie, qui est plus dissuasif que mon bout de papier écrit à la main. On verra bien ce que ça donnera.

Si vous êtes intéressé par un autocollant stop pub, vous pouvez demander à la mairie, à certaines associations (comme Univers Nature ou Résistance à l’Agression Publicitaire) ou… à Carrefour 😉 . On peut aussi imprimer directement une affichette à partir d’images trouvées sur internet (ici ou ).


boîte aux lettres qui refuse la pub

projet de boîte aux lettres à ressort

Ajout du 30 août 2006 : l’autocollant officiel de la mairie est plus efficace qu’une affichette faite à la main (même s’il n’est pas non plus efficace à 100%). Depuis que je l’ai mis, mon autocollant a quand même été déchiré une fois. Mais il a vite repris sa place après que je l’ai réparé. Donc le bilan est plutôt positif.