Une petite princesse avec un carnet (à colorier)

C’est un coloriage à imprimer d’une petite princesse avec un cahier et un crayon dans le jardin devant son chateau en Italie. Cliquez sur l’image pour voir le dessin à sa taille d’origine et pouvoir l’imprimer.

dessin à colorier d'une petite princesse avec un cahier et un crayon devant son chateau

Un autre dessin à colorier sur ce blog :
Une petite fille dans la forêt

English version

Boîte recouverte d’une mosaïque de papier

boîte recouverte d'un collage de papier en forme de mosaïque

C’est une boîte à chaussures que j’ai décorée il y a quelques années. J’avais envie de mosaïque alors j’ai eu l’idée de coller des petits morceaux de papier qui imiteraient des tesselles de mosaïque.
J’ai découpé des petits carrés de papier de couleur dans des magazines et des catalogues publicitaires. Ca m’a pris un temps fou! Par contre, c’était très efficace pour se vider la tête et décompresser après une journée stressante. J’ai ensuite rassemblé les morceaux de papier par couleur et je les ai collés en spirale sur le couvercle de la boîte. Cette boîte en carton a bien tenu puisqu’elle me sert encore de rangement aujourd’hui.

boîte recouverte d'un collage de papier en forme de mosaïque

English version

Une petite fille dans la forêt (à colorier)

Ci-dessous un essai de dessin à colorier qui représente une petite fille qui explore la forêt et croise les animaux des bois. Cliquez sur l’image pour voir le dessin à sa taille d’origine et pouvoir l’imprimer.

dessin à colorier d'une petite fille dans la forêt

Un autre dessin à colorier sur ce blog :
Une petite princesse avec un carnet

English version

Mes nouveaux crayons de couleur

Cet article est pour vous montrer mes nouveaux crayons de couleur, des « Pablo » de la marque Caran d’Ache parce que je les trouve très beaux. Ce sont des crayons d’artiste, autrement dit des crayons de couleur utilisés par les professionnels du dessin.

Je n’ai pas pris la plus grosse boîte de crayons mais celle là contient déjà un arc-en-ciel de couleurs. Il manque juste des crayons couleur peau alors pour dessiner les visages je vais garder mes crayolas teintes pêche et abricot.

boîte de crayons de couleur

Je n’ai pas vu une grande différence dans les traits de mes dessins mais c’est sûr que j’apprécie d’avoir une plus grande palette de couleurs. Ci-dessous une petite carte représentant un champ de fleurs que j’ai réalisée avec mes nouveaux crayons.

dessin d'un champ de fleurs

Les crayons Pablo sont fabriqués en Suisse. Pour plus d’info, vous pouvez lire le descriptif sur le site de Caran d’Ache et télécharger le nuancier ici (en pdf).

English version

Une pochette à partir d’un sac à dos


Après m’avoir accompagné fidèlement dans mes pérégrinations, mon sac à dos a rendu l’âme. Je n’arrivais pas à me résoudre à le jeter à la poubelle. Alors que je l’inspectais une nouvelle fois pour être sûre qu’il était irrécupérable, j’ai remarqué que la poche avant du sac à dos était encore en bon état.


sac à dos

J’ai alors découpé le contour de la poche avant. Pour ne pas que le tissu s’effiloche, j’ai cousu le tour avec des points de surfil. J’ai décousu le logo de la marque. Pour compléter le tout, j’ai découpé la poignée du sac à dos et je l’ai cousue sur ma nouvelle pochette.


pochette

Cette pochette découpée dans mon vieux sac à dos m’accompagne désormais dans mes voyages.


English version

Pochette en boîtes de céréales


Ayant du mal à trouver des pochettes avec des rabats (les rabats sont indispensables quand on est maladroite si on ne veut pas éparpiller ses papier par terre), j’ai eu l’idée d’en fabriquer. J’ai choisi comme matière première des boîtes de céréales qui avaient la dimension souhaitée. En effet, deux boîtes côte à côte mesurent un peu plus qu’une feuille de format lettre ou A4.


boîtes de céréales


boîtes de céréales découpées


Du découpage, du collage, du pliage et une nouvelle pochette cartonnée pour ranger un peu la paperasse qui a vite fait de s’accumuler.


pochette en boîtes de céréales


pochette en boîtes de céréales


English version

Robe recyclée en tunique

Quand les beaux jours reviennent, je mets mon placard sens dessus dessous pour ressortir mes affaires d’été. A cette occasion, je retrouve des vêtements dont j’avais même oublié l’existence. Je suis ainsi tombée sur une petite robe que j’aimais bien mais que je n’osais pas porter. D’abord parce qu’elle était trop courte et ensuite parce qu’en la portant j’avais l’impression d’être un peu déguisée, à cause de sa coupe peu habituelle.

 

robe à fleurs bleues


En y regardant de plus près, elle m’a fait penser aux motifs fleuris et aux robes et tuniques amples que je vois en ce moment dans les magasins et les sites internet de mode. En fait ce qui n’allait pas dans cette robe, c’étaient les manches. Argh ! A une manche près, j’aurais pu être à la pointe de la mode 😉


Après de longs moments de réflexion intense, la solution m’est apparue comme une illumination : y’a qu’à enlever les manches!
Donc j’ai coupé les manches en suivant les coutures. Ensuite j’ai fait un ourlet au point arrière pour qu’on ne voit pas la découpe.

robe-tunique à fleurs bleues

 

Et pour résoudre le problème de la longueur, je la porte comme une tunique au dessus d’un short ou d’un pantalon.


Puisque j’étais lancée, j’ai cherché ce que je pouvais faire avec les manches et j’ai eu l’idée de les coudre ensemble pour avoir un foulard assorti à ma robe :

 

foulard à fleurs bleues

 

J’ai retourné les manches et j’ai cousu ensemble les deux morceaux « sur l’envers ». Cela permet de ne pas voir la couture quand l’écharpe est terminée et qu’on la remet à l’endroit.

Je voudrais préciser que je ne suis pas une pro en couture. Comme ça m’intéressait, j’ai pris le livre « la couture pour les nuls » à la bibliothèque et j’ai fait des recherches sur internet pour les choses que je ne comprenais pas bien. Ca m’a permis d’apprendre quelques notions de bases et ensuite je me suis entraînée à faire des pochettes.

Je trouve que c’est plus facile de transformer ou de « customiser » un vêtement existant que de créer un vêtement. On fait des modifications en voyant tout de suite ce que ça va donner et on n’a pas besoin de machine à coudre.

Et vous, est-ce que vous avez déjà redonné une seconde vie à des vêtements abandonnés au fond d’un placard?


English version

Ecoloswap reçu


C’est la suite de l’écoloswap auquel j’ai participé. Voici le swap que j’ai reçu de la part de La Griotte (encore une de mes blogueuses préférées avec son blog La Griotte croque son blog) :

swap envoyé par La Griotte

 

J’ai été gâtée avec plein de surprises dans le colis :

* de la tisane bio Grododo pour bien dormir

* une plaque de chocolat à l’orange bio et équitable car j’adore le chocolat

* des graines germées avec de la gaze et le mode d’emploi (j’avais envie de tester les graines germées)

* des noix de lavage (que j’avais envie d’essayer)

* des tomates séchées (que j’avais aussi envie d’essayer)

* et un joli carnet en papier recyclé que La Griotte a rempli de recettes en rapport avec l’écologie pour les cosmétiques, la cuisine, la santé, le ménage et le bricolage. Ce sont des recettes utiles composées par des blogueuses naturelles et j’ai le nom de l’auteur à chaque fois.

La Griotte m’a bien cernée car je suis une gourmande et une curieuse qui aime tester de nouvelles choses.

Encore merci La Griotte!


English version

Ecoloswap envoyé

Je me suis inscrite à un swap écolo organisé entre cybercopines. Pour cet échange, je devais trouver un cadeau écologique ou réalisé à base de matériaux de récupération et l’envoyer à une blogueuse que je connais virtuellement et apprécie réellement, Cerise du blog Marmite Norvégienne . Seulement Cerise connaît beaucoup de choses dans le domaine de l’écologie. Aussi j’ai essayé de faire preuve d’imagination, avec le risque de m’éloigner un peu du thème de départ.

 

Mon colis contenait :

 

– un livret sur le rangement et le désencombrement avec des conseils recueillis sur mes sites d’organisation préférés. J’ai fait des petits dessins pour illustrer le livret

 

– une boite de récup avec des collages de fleurs à la colle à la farine

 

boite décorée de photos de fleurs

boite décorée de photos de fleurs

 

– et quelques cookies dans la boite.

 

cookies

 

 

C’est le premier swap auquel je participe. C’est une bonne expérience qui stimule la créativité.

 

 

Ajout après coup : Je reviens un peu sur la « bonne expérience ». Malheureusement une des participantes n’a pas joué le jeu, ce qui m’a un peu refroidie quant à d’éventuels futurs swaps.


English version

Cadres photo

Après avoir longtemps hésité, j’ouvre une rubrique loisirs créatifs pour y mettre mes réalisations. Cela me permettra de garder une traces des choses que j’ai offertes et aussi, je l’espère, de voir mes progrès au fil du temps.

Ma dernière réalisation est un cadre photo en carton. Sur le tour, j’ai peint des choux car le cadre était un cadeau pour la naissance d’un petit garçon et, comme chacun sait, les petits garçons naissent dans les choux.

cadre choux


J’ai appris plusieurs choses en le faisant :
– c’est difficile de couper droit du carton
– pour le cartonnage, il vaut mieux avoir du carton fin mais solide (comme le carton des calendriers).
– le carton gondole quand on le peint
– j’ai testé la colle à la farine (la recette), ce n’est pas cher et ça colle très bien

Au final, le résultat fait un peu… amateur. Heureusement, le petit garçon a reçu d’autres cadeaux de blogueuses et non blogueuses plus douées parmi lesquelles Hélène, Lyla, Lunemalo, Venezia, Kinoui et Louva.

 


J’ai fait en même temps un cadre trompe l’œil, en carton peint couleur de bois. Je n’ai plus qu’à sélectionner et développer une photo pour la mettre dedans. C’est ce qui risque d’être le plus long…
 

cadre trompe l'oeil


English version