Gérer son stock de nourriture


Stocker de la nourriture chez soi peut être utile pour différentes raisons comme gagner du temps en faisant moins souvent les courses ou en cas de problème, par exemple si on se blesse et qu’on peut alors difficilement aller dans les magasins. J’ai commencé cet article en début d’épidémie de coronavirus où on a vu des rayons de pâtes et de papier toilette dévalisés dans les supermarchés par des clients qui craignaient de manquer. Mon premier réflexe panurgique a été de me précipiter dans le supermarché le plus proche pour stocker n’importe quoi mais j’ai vite renoncé devant la perspective de me faire piétiner par une foule en panique. Du coup j’ai juste revu ma façon de m’organiser : je vais moins souvent faire les courses mais j’achète en plus grande quantité quand j’y vais. Cette façon de faire me demande de faire plus attention à la gestion des stocks sinon bonjour le gaspillage. Voici quelques astuces que j’utilise pour bien gérer mon stock de nourriture :

* Faire un bilan des placards et du frigo avant de faire les courses

Avoir une idée de ce qu’on a déjà permet de mieux évaluer ce qui nous manque. Rien de pire en effet que de rester plantée devant le rayon yaourt en se demandant si on profite de la promotion exceptionnelle ‘le troisième pack de yaourts offert’ ou si on passe son chemin, tout ça parce qu’on a oublié si il reste encore des yaourts dans le frigo.

* Faire une liste de courses

Avec une liste de courses on fait des économies en achetant uniquement ce dont on a besoin. Personnellement ma liste de courses est dans mon sac à main pour être sûre de ne pas l’oublier quand je pars faire mes emplettes. Je la remplis au fur et à mesure par exemple quand ma fille me signale d’un air désespéré qu’il n’y a plus de crèmes dessert à la vanille.
Mon fonctionnement c’est d’avoir toujours un produit d’avance pour les choses que l’on consomme régulièrement. Par exemple j’ai toujours une bouteille d’huile entamée et une bouteille d’huile pleine dans mon placard. Quand je termine la bouteille entamée et que j’ouvre la dernière bouteille qu’il me reste, je note « huile » sur ma liste de courses. Je renouvelle ainsi mon stock au fur et à mesure.
J’essaie aussi de planifier mes menus sur plusieurs jours et j’ajoute alors à ma liste de courses les ingrédients dont j’ai besoin pour cuisiner.

* Vérifier les dates de péremption dans le magasin

Le but n’est pas d’acheter uniquement les produits dont la date de péremption est la plus éloignée mais juste que ce qu’on achète ne soit pas périmé au moment où on décide de le manger.

* Acheter en quantité seulement des produits qu’on est sûr de consommer et qu’on a déjà testé

Ca ne sert à rien de stocker des produits qu’on n’a pas l’habitude de consommer car on ne va pas changer de goûts du jour au lendemain.
De la même façon, il vaut mieux tester un produit avant d’en stocker. La dernière fois que je n’ai pas trouvé mes paquets de pâtes habituels au magasin, j’ai acheté un paquet d’une autre marque que j’ai trouvé exécrable. Heureusement cette fois là je n’en ai pas acheté plusieurs exemplaires.

dessin : stocker des produits de première nécessité
De l’importance de stocker des produits de première nécessité

* Choisir où ranger son stock de nourriture

Cela demande de réfléchir aux endroits où on peut entreposer de la nourriture surtout si on a une petite cuisine. On peut ranger des conserves dans des placards, des meubles dans la salle à manger ou dans la cave par exemple mais il faut une organisation suffisamment pratique pour trouver facilement ce qu’on cherche et ne pas oublier dans un coin ce qu’on a stocké.
L’espace disponible limite la quantité de nourriture que l’on peut entreposer. D’où l’intérêt de désencombrer son intérieur si vous ne voulez pas vous retrouver comme moi avec des packs d’eau dans le salon faute d’autre endroit où les mettre.

* Ranger les courses en fonction des dates de péremption

C’est ce que font les magasins et je fais la même chose quand je déballe mes courses. Lorsque j’ai plusieurs boîtes de conserves du même aliment, je mets à l’avant du placard celles qui périment en premier. De même dans mon frigo, si j’ai plusieurs paquets d’emmental par exemple, je les superpose en mettant celui qui périme en premier au dessus des autres. Comme ça on consomme d’abord les aliments dont la date de péremption est la plus proche.

* Vérifier régulièrement les dates de péremption

C’est ce qui permet d’éviter de jeter de la nourriture. Et plus le frigo est rempli, plus il faut le vérifier souvent. En ce moment je vérifie les dates de péremption des produits frais et l’apparence des fruits et légumes deux fois par semaine. Pour les biscuits et produits secs, c’est une fois par quinzaine et pour les conserves, une fois par trimestre me suffit.
Certains produits peuvent être consommés même périmés mais c’est à voir au cas par cas.

salade composée avec des graines de lin
Ma salade composée avec des graines de lin périmées depuis… un certain temps et qui seraient encore en train de moisir dans mon placard si je n’avais pas commencé mes vérifications régulières.

* Cuisiner les aliments qui vont bientôt périmer

J’ai dédié une étagère du réfrigérateur aux produits à manger en priorité. J’ai pris l’étagère à hauteur d’œil comme ça à chaque fois que j’ouvre le frigo, ça me sert de rappel.
De même, je mets en évidence sur le plan de travail de la cuisine les produits secs qui périment bientôt et les fruits et légumes abîmés.

​J’espère que ces quelques pistes antigaspillage pourront vous aider dans la gestion de vos stocks alimentaires.

Comment gérer son stock de nourriture sans gaspiller?

3 réflexions au sujet de « Gérer son stock de nourriture »

  1. Pendant le confinement, je me suis mise aussi à faire une liste de choses que je voudrais avoir toujours en stock (des produits que j’aime et que j’utilise habituellement).

    Sans compter qu’en temps normal, il y a aussi des produits en rupture de stock : par exemple, je consomme une certaine marque de lait d’avoine et quand je vais dans mon magasin habituel, j’en prends toujours une boîte même si à la maison j’en ai déjà 5 ; il m’est arrivé plusieurs fois d’attendre la dernière minute pour aller me réapprovisionner et me retrouver devant un rayon vide. On ne m’y reprendra plus 🙂

    Ca alors, c’est marrant, je fais pareil pour l’huile, la moutarde… : 1 bouteille entamée et 1 dans le placard + sur la liste quand celle du placard est ouverte 🙂

    Merci, j’aime bien ton astuce pour dédier une étagère aux produits bientôt périmés ou de les mettre en évidence sur le plan de travail.

    Tiens, je ne savais pas qu’il existait des boîtes de maïs dans des bocaux en verre, faut que je regarde ça dans mon magasin.

  2. Merci pour ton retour sur ta façon de t’organiser 🙂 Sinon mes bocaux de maïs viennent de Carrefour.

  3. Ah bon, tout simplement, je m’attendais à ce que tu me disais que c’est dans un magasin bio à Malte 🙂 Merci, j’irais faire un tour quand j’en aurais l’occasion.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *