Une garde-robe de grossesse slow fashion

J’ai l’habitude de considérer mes achats de vêtements comme des investissements que je garderai des années alors quand je suis tombée enceinte il y a deux ans, j’ai eu un peu de mal avec l’idée d’acheter des vêtements de grossesse que je ne porterais que quelques mois. J’ai entamé ma grossesse avec l’objectif de limiter au maximum le gaspillage pour mes vêtements et je partage avec vous quelques pistes pour une garde-robe de grossesse « slow fashion ».

* Prendre son temps

Prendre le temps de la réflexion, c’est un peu la base de la slow fashion. Et justement on a un peu de temps pour réfléchir à sa nouvelle garde-robe car au début de la grossesse, on ne grossit pas tout de suite. C’est seulement à la fin du 2e mois de grossesse que j’ai commencé à ne plus rentrer dans certains de mes vêtements.

* Faire un bilan de penderie

Au fur et à mesure de ma grossesse, j’ai stocké hors de ma vue les vêtements que je ne pouvais plus porter. J’ai pu voir ce qui me manquait et faire une liste de courses. J’ai aussi repéré les vêtements que je pensais pouvoir continuer à mettre jusqu’à l’accouchement : une jupe longue ample à taille élastiquée, une robe taille empire, une jupe droite longue à taille élastiquée, un paréo, des gilets (à porter déboutonnés), des leggings, une chemise sans manche ample… En fait tous les vêtements qui sont amples ou qui ont une taille élastique.

Je ne vais pas faire une liste type de vêtements de grossesse à avoir parce que je pense que la garde-robe de maternité idéale sera différente pour chacune. C’est à voir en fonction de son style, de ce qu’on porte d’habitude et de ce qu’on a envie de mettre pour être bien dans ses baskets.


look de grossesse en robe taille empire


La robe que j’ai le plus portée, ce n’est une robe de maternité mais une robe Armed Angels achetée un an auparavant

* Emprunter

On pense souvent à emprunter des vêtements de grossesse aux copines qui ont accouché récemment mais on peut aussi chercher des vêtements amples chez les amies, la famille et même dans le placard du futur papa!

* Acheter des vêtements complémentaires de ceux qu’on a déjà

Quand j’ai acheté des vêtements de grossesse, j’ai veillé à choisir des vêtements que je puisse assortir au reste de ma garde-robe. J’ai acheté deux tops, une jupe et un legging de grossesse en matière synthétique et extensibles. J’ai choisi des couleurs qui soient assorties aux vêtements que je porte d’habitude. L’intérêt c’est de pouvoir porter les tops avec mes bas normaux et la jupe et le legging avec mes hauts normaux.


looks de grossesse


A gauche ma jupe de grossesse avec un T-shirt. A droite mon top de grossesse sur un legging porté taille basse

* Acheter d’occasion

Acheter ses vêtements de grossesse d’occasion est une bonne façon de faire des économies. Il existe notamment des dépôts-ventes spécialisés dans la grossesse et la puériculture. La liste de la maternité prévoyait que je prenne quatre chemises de nuit dans ma valise. J’ai donc acheté quatre robes d’occasion qui m’ont servi à la fois de robes et de chemises de nuit. Pour celà, j’ai trouvé deux robes de grossesse en dépôt-vente spécialisé mais j’ai également déniché deux robes amples pas chères du tout en friperie.

* Acheter des vêtements qu’on pourra porter après la grossesse

J’ai souvent lu qu’après l’accouchement, on n’a plus envie de remettre les vêtements portés pendant la grossesse. Je n’ai jamais compris pourquoi. Moi en tout cas je continue de porter avec plaisir les vêtements que j’ai achetés et qui se sont adaptés à ma morphologie changeante. J’ai ainsi acheté un short taille basse et un pull large dans une boutique de mode éthique et je compte bien les rentabiliser. Mes tops de grossesse me vont toujours. Par contre ma jupe et mon legging de grossesse dégoulinent lamentablement sur mes hanches…

* Détourner les vêtements

Ne pas hésiter à faire preuve d’imagination pour porter ses vêtements différemment : j’ai porté mes robes courtes comme des tops, j’ai noué un foulard au dessus de mon ventre sur mes robes amples, j’ai testé toutes les combinaisons possibles avec les vêtements que j’avais.


look de grossesse avec une robe courte portée comme un top avec un short


une robe courte portée comme un top avec un short

* Ne pas se mettre la pression

Quand on est enceinte, on n’est pas toujours en forme pour écumer les boutiques à la recherche de la pièce parfaite. Sachant que je ne la porterai que quelques mois, j’ai acheté de la lingerie pas cher, pas éthique et pas très seyante en supermarché et ça a fait l’affaire. On n’a pas non plus toujours le courage de se pomponner le matin pour ressembler à une gravure de mode et ce n’est pas grave.

Dans un prochain article, je vais faire un bilan détaillé de mes achats de vêtements de grossesse, ce qui pourra vous donner des idées de magasins spécialisés ou non où trouver des vêtements pour la grossesse.

A lire aussi :
* 3 astuces pour mettre des vêtements « normaux » pendant une grossesse
* Ethical Maternity Clothes (en anglais)

2 réflexions au sujet de « Une garde-robe de grossesse slow fashion »

  1. Bonjour j ‘ espère que tu vas bien
    Merci pour tes articles toujours très
    Intéressants
    Bien cordialement charlotte Loute

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *