Balade Art Nouveau à Vienne

Je ne sais pas ce qu’évoque pour vous la ville de Vienne mais moi elle me fait penser à Gustav Klimt et aux artistes Art Nouveau. Cet été j’ai visité Vienne, admiré ses palais et ses magnifiques immeubles du 19e siècle et bien sûr j’en ai profité pour aller voir quelques lieux emblématiques de l’Art Nouveau.

Je vous emmène faire cette balade Art Nouveau dans Vienne avec moi?


itinéraire de balade Art Nouveau dans Vienne


itinéraire de ma balade Art Nouveau dans Vienne (Cliquer sur le plan pour l’agrandir)

(1) Kettenbrückengasse

La balade commence à la station de métro Kettenbrückengasse sur la ligne U4. Et le premier site Art Nouveau rencontré est la station de métro en elle-même. Elle a été construite en 1899 par l’architecte Otto Wagner qui a conçu d’autres stations de métro de la ligne U4. Otto Wagner c’est un peu le Hector Guimard de Vienne. Le pavillon de la station de métro Kettenbrückengasse est cependant plus sobre que les entrées de métro exhubérantes de Guimard à Paris.


la station de métro Kettenbrückengasse à Vienne


la station de métro Kettenbrückengasse

On retrouve des motifs végétaux entrelacés en métal typiques de l’Art Nouveau : en effet, les artistes Art Nouveau voulaient réintroduire la nature dans l’art.


détail de la station de métro Kettenbrückengasse à Vienne


Détail de la station de métro Kettenbrückengasse

(2) La maison aux médaillons et la maison aux majoliques

La deuxième halte n’est pas très loin puisqu’il s’agit de deux immeubles qui sont à notre gauche en sortant du métro aux numéros 38 et 40 de la rue Linke Wienzeile : la maison aux médaillons et la maison aux majoliques construites par Otto Wagner en 1899.


la maison aux majoliques à Vienne


la maison aux majoliques

La maison aux majoliques ou Majolikahaus est couverte de plaques de céramiques décorées de fleurs roses. Ca change des façades toutes de la même couleur!


détail de la maison aux majoliques à Vienne


la maison aux majoliques

La maison aux médaillons voisine est décorées de feuilles de palmier, de guirlandes et de médaillons dorés gravés avec des visages féminins signés Kolo Moser.


la maison aux médaillons à Vienne


la maison aux médaillons


la maison aux médaillons à Vienne : détail des médaillons


la maison aux médaillons : détail des médaillons

Les artistes Art Nouveau pensaient que l’architecture ou la ferronnerie, comme celle que l’on peut admirer sur la façade de cet immeuble, étaient de l’art au même titre que la peinture ou la sculpture. Pour eux, il n’y avait pas d’art majeur ou d’art mineur. Toutes les formes d’art avaient de la valeur et collaboraient pour un art total.


la maison aux médaillons à Vienne : détail des balcons


la maison aux médaillons : détail des balcons

(3) La Sécession

On prend ensuite la rue Linke Wienzeile qui longe le marché Naschmarkt. Après 600 m, on arrive devant un bâtiment surmonté d’une coupole dorée ajourée. En Autriche, plutôt que d’employer le terme Art Nouveau, on parle de Jugendstil ou de la Sécession Viennoise. A l’origine, il y a un groupe d’artistes qui ont décidé de faire « sécession » des courants artistiques traditionnels de l’époque. Il leur fallait un lieu d’exposition. En 1898, l’architecte Joseph Olbrich a donc conçu ce bâtiment qui s’appelle… la Sécession bien sûr!


La Sécession à Vienne


La Sécession

Le bâtiment comporte de nombreux symboles. C’est comme si Joseph Olbrich avait voulu faire passer des messages codés avec son bâtiment. Par exemple, les têtes de gorgones (des femmes qui ont une chevelure de serpents) et les chouettes sont des attributs d’Athéna, la déesse de la sagesse dans la mythologie grecque. Le laurier lui est associé au dieu Apollon, protecteur des arts.


porte d'entrée de la Sécession à Vienne surmontée de trois têtes de gorgones


La Sécession. Porte d’entrée surmontée de trois têtes de gorgones


La Sécession à Vienne. Statues de chouettes et couronne de lauriers sur la façade


La Sécession. Statues de chouettes et couronne de lauriers sur la façade


La Sécession à Vienne. Motifs végétaux de laurier sur la façade


La Sécession. Motifs de laurier sur la façade

Par contre je ne sais pas ce que symbolisent ces sympathiques petites tortues qui se promènent sous un gros pot de fleurs en mosaïque.


La Sécession à Vienne. Vase géant et statues de tortues


Vase géant et statues de tortues à l’entrée de la Sécession

(4) Karlsplatz

On continue sur la même rue jusqu’à Karlplatz où il y a deux anciens pavillons de métro face à face construits par Otto Wagner.


la station de métro Karlsplatz à Vienne


la station de métro Karlsplatz

La façade est en marbre blanc et ornée de tournesols stylisés.


Détail de la station de métro Karlsplatz à Vienne


Détail de la station de métro Karlsplatz

La promenade s’achève Karlplatz où on peut profiter du Resselpark pour faire une petite pause sous les arbres.

Plus d’info sur la Sécession Viennoise :
Un historique de la Sécession Viennoise (en anglais)

English version

3 réflexions au sujet de « Balade Art Nouveau à Vienne »

  1. Hello et merci pour cette balade dans les rues de Vienne! Je ne savais pas que c’était aussi une ville tournée vers l' »art nouveau »… Merci pour tes explications sur ce style, très intéressantes!
    Ici à Nancy, j’adore observer les vitraux et ferronneries à motifs végétaux des maisons. 🙂 Je reconnais bien la démarche des artistes/artisans quand tu évoques cette idée « d’art total ».

  2. L’Art Nouveau est bien représenté à Vienne, par contre les immeubles sont en dehors du centre historique car les gens de l’époque trouvaient ça très moche et ne voulaient pas défigurer le centre de Vienne ^^

  3. Ping : Coups de coeur de novembre 2015 - ApollineR

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *