À quand des vélos en libre service à Vancouver?

station vélib

Station Vélib à Paris. photo de Martin Tod sous licence Creative Commons


Après le Vélib à Paris et le Bixi à Montréal, c’est au tour de Vancouver de s’intéresser au système de vélo en libre service. Avec ce système, on paie un abonnement annuel ou à la journée et on peut prendre un vélo dans une station et le rapporter dans une autre station à l’autre bout de la ville. Les stations sont disséminées partout dans la ville pour pouvoir aller où on veut. On paie la location selon la durée d’utilisation mais les 30 premières minutes sont généralement gratuites.


A Vancouver un obstacle au vélo en libre service est le port du casque obligatoire mais sinon que c’est un mode de transport bien adapté à la ville pour un tas de raisons :


  • le vélo se développe, lentement mais sûrement, à Vancouver
  • il y a de la place pour mettre des stations vélos
  • c’est l’idéal pour découvrir la ville d’une façon agréable pour les touristes
  • je pense qu’il y aurait moins de vandalisme qu’à Paris
  • on peut déposer le vélo à la station la plus proche et finir son trajet en bus en cas d’averse soudaine
  • la taille et le relief de la ville se prêtent bien aux déplacéments en vélo
  • etc.


Je crois que la ville de Vancouver est partante pour mettre en place système de vélo en libre service mais il lui reste encore à trouver le financement.
En attendant, au Canada le Bixi montréalais est un succès et Toronto prévoit de lancer son système de vélo en libre service courant 2011.

dessin d'une jeune femme en vélib

jeune femme en vélib à Paris


English version

Une réflexion au sujet de « À quand des vélos en libre service à Vancouver? »

  1. Heu … et après Lyon, La rochelle et même d’autres villes ! (Paris est arrivé bien après)
    ;-)))

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *