Mon processus d’immigration au Québec (1/2)


Je me suis décidée à raconter les étapes de mon processus d’immigration au Québec parce que de temps en temps quelqu’un me demande comment on fait pour immigrer au Québec. Même si certaines choses ont du changer depuis 2007, j’espère que mon histoire pourra donner une idée de comment ça se passe.


L’histoire de mon immigration commence fin 2006. Ca faisait plusieurs années que l’Homme et moi on caressait l’idée de vivre à l’étranger, mais sans trop savoir où aller ni comment procéder.
Cette année là, l’Homme a entendu parler du Québec qui était ouvert à l’immigration, offrait des perspectives d’emploi, une qualité de vie et un environnement francophone.
Nous sommes alors allés à une réunion d’information organisée par la Délégation Générale du Québec. Une telle réunion est informative mais il faut prendre du recul par rapport à ce qu’on y apprend. En effet les intervenants sont là pour vendre le Québec. Ils insistent sur les points positifs et ne développent pas tous les points négatifs.


Suite à cette réunion, nous avons donc fait quelques recherches sur le Québec. J’ai ainsi parcouru les forums des sites internet Pvtistes et immigrer.com qui parlent de tous les aspects de l’immigration au Québec.

Je mets aussi l’adresse d’un site qui est controversé mais donne une idée de la face sombre du Québec : immigrer contact. Il est à lire si vous commencez à idéaliser le Québec et à y voir le paradis sur terre (cette dérive est très courante quand on décide d’immigrer).

rêverie d'immigrant
Rêverie d’immigrant


De notre côté, après avoir pesé le pour et le contre, nous nous sommes décidés à tenter l’aventure de l’immigration au Québec.


La prochaine étape était de savoir quel visa demander. Il y plusieurs possibilités (détaillées sur Immigration Québec
et Pvtiste ). Nous avons choisi le visa de résident permanent qui permet de rester aussi longtemps qu’on veut au Canada. La sélection se fait par un système de points. Il faut un certain nombre de point pour être accepté comme résident permanent. Ce qui apporte des points : les diplômes, le fait d’être en âge de procréer (le Québec a besoin de renouveler sa population), la maîtrise du français et de l’anglais etc. Sur le site d’Immigration Québec, on peut faire une simulation de demande de visa et savoir si on a ses chances d’être accepté. Le résultat de notre simulation était positif alors on a commencé à remplir le dossier de demande d’immigration.


La préparation du dossier de demande de certificat de sélection du Québec nous a demandé du temps et des efforts. Il fallait récupérer diplômes, bulletins de notes depuis le lycée, attestations d’emploi et de stages… On a du appeler des entreprises et des écoles où on n’avait plus mis les pieds depuis des années pour demander ces justificatifs.


Après le dépôt de notre dossier et d’un chèque de 380 euros, on a attendu 6 mois avant de recevoir une convocation à un entretien à la Délégation Générale du Québec à Paris.
Ce délai peut être plus court si votre profession est classée « en demande » au Québec.
Ce délai peut être plus long et se compter en années si vous habitez en Afrique ou en Amérique du Sud.


On a profité de ces quelques mois pour faire un voyage touristique au Québec, travailler notre anglais et se renseigner sur les ordres professionnels. Les ordres professionnels régissent un certain nombre de métiers au Québec ( cf la liste des professions concernées ). Par exemple, un ingénieur qui a fait ses études ailleurs qu’au Québec va devoir remplir un dossier pour être reconnu par l’ordre des ingénieurs du Québec. Si son dossier est refusé, il ne pourra pourra pas porter le titre d’ingénieur. Parfois, l’ordre professionnel peut demander qu’on refasse toutes ses études au Québec pour valider le dossier. C’est donc important de se renseigner sur les ordres professionnels avant d’immigrer au Québec.


Cliquez ci-dessous pour lire la suite de mon processus d’immigration avec l’entretien de sélection à la Délégation Générale du Québec :
Mon processus d’immigration au Québec (2/2)


English version

7 réflexions au sujet de « Mon processus d’immigration au Québec (1/2) »

  1. Bon, perso, je ne rêve pas d’émigration mais c’est intéressant de voir comment un rêve devient réalité, comment les idées vagues, les fantasmes, les clichés se confrontent à la réalité concrète. Et puis, c’est sacrément utile pour les candidats immigrants.

  2. Bon … La suite alors?

    Je suis aussi très intéressé par ce fameux départ vers l’autre rive de l’Atlantique !!!!

  3. bjr j’ai une préoccupation j’ai envoyer mon dossier à une amie el m’a dit qu’el a déposé au quebec ca el y réside mais sx moi aprés san accuser de reception el m’a dit qu’el a appaler le minister et on lui a dit qu’on a renvoyer mon dossier au camer

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *