Whole Foods Market, le supermarché bio américain

A mon arrivée à Vancouver, comme d’habitude j’ai fait le tour des magasins vendant des produits bio pour voir où j’allais pouvoir m’approvisionner. Parmi eux, un magasin m’a impressionnée par ses dimensions : le Whole Foods Market situé à l’angle de Cambie Street et de la huitième avenue qui fait environ 4700 m2. Je n’avais jamais vu un magasin bio aussi grand. En comparaison, mon magasin bio parisien doit mesurer dans les 200 m2.

Whole Foods Market à Vancouver
La façade du magasin avec un mur végétal sur la droite

 


Je dois préciser que
Whole Foods Market est un « magasin de produits naturels ». Autrement dit la moitié des produits sont bio, l’autre moitié sont des produits de supermarché standards. Mais la quantité de produits bio disponibles est quand même très importante.


Le supermarché se présente comme un magasin classique avec des rayons fruits et légumes, laitages, poissons, viandes, épicerie, pâtisserie, fleurs, cosmétiques… Il y a un rayon vrac pour prendre juste ce dont on a besoin comme céréales, noix (ou bonbons). On peut aussi prendre un café ou manger sur place en se servant au bar à salade, aux stands de pizzas, sandwiches ou burritos. Les clients ont enfin la possibilité de s’acheter un dîner à emporter, dans un emballage compostable.


intérieur de Whole Foods Market à Vancouver      intérieur de Whole Foods Market à Vancouver

Whole Foods Market est une entreprise cotée en bourse et qui inaugure chaque année de nouveaux magasins. Son fondateur, John Mackey, a ouvert un petit magasin bio en 1978. Aujourd’hui il est le PDG de Whole Foods Market, s’oppose à la création d’un syndicat dans l’entreprise et défend ce qu’il appelle un « capitalisme conscient ». Cela veut dire selon lui qu’on peut à la fois faire de l’argent et être utile la société. Il a aussi fait parler de lui cette année en s’opposant violemment à la réforme du système de santé de Barak Obama. Cette position n’a pas plu aux clients de Whole Foods Market qui supportent majoritairement la réforme du président américain. Il y a même eu un appel au boycott de la chaîne de magasins.

C’est difficile de juger de la sincérité des bonnes intentions affichées sur le site internet de
Whole Foods Market. Je me suis donc contentée de lister les avantages et les inconvénients du magasin selon mon expérience de consommatrice.

Avantages :
* le plus grand choix de produits bio sur Vancouver
* Toute une gamme de produits d’épicerie fine
* un des rares endroits où on peut acheter du fromage qui ait le goût de fromage
* accessible en transports en commun
* magasin propre et spacieux
* Il y a souvent des petites dégustations
* Si on rapporte un sac de course réutilisable, on a une réduction de 10 cents sur le ticket de caisse
* La possibilité de trouver tout ce qu’il faut pour un pique-nique improvisé


rayon fromage de Whole Foods Market à Vancouver


Inconvénients :
* Le mélange de produits bio avec des produits issus de l’agiculture conventionnelle
* Les prix ne sont pas donnés, notamment pour la viande bio. Mais les magasins concurrents sont chers aussi.
* Certains fruits et légumes importés de l’autre bout de la planète
* Beaucoup de marques qui font des produits industriels et peu de produits de petits producteurs
* Il y a souvent des erreurs sur les prix
* Le magasin appartient à un grand groupe qui a plus de 280 boutiques aux États Unis, au Canada et au Royaume Uni. Comme toute grande surface, il fait du mal aux petits commerces bio locaux.
A Vancouver Whole Foods Market a racheté plusieurs magasins locaux de la marque Capers. Ca signifie moins de concurrence et moins de choix d’endroits où faire ses courses. 

Bien qu’il soit un peu loin de chez moi, je trouve que ce magasin est assez pratique pour faire ses courses de produits biologiques. Mais ce n’est pas ma seule source d’approvisionnement.


Pour en savoir plus :
le site officiel de Whole Foods Market (en anglais)
une interview du PDG John Mackey (en anglais)
un article critique sur Whole Foods Market (en français)

English version

4 réflexions au sujet de « Whole Foods Market, le supermarché bio américain »

  1. Ping : Health Food Stores in Vancouver

  2. Commentaires (récupérés sur mon ancien blog) :

    Commentaires
    Impressionant, bientôt les mêmes chez nous ?!
    Commentaire n°1 posté par cerise le 21/01/2010 à 22h11
    Pour l’instant ils ont l’air de cibler les pays anglophones. Mais je pense qu’en France il y a aussi une tendance vers des magasins bio qui s’agrandissent en taille.
    Réponse de ApollineR le 25/01/2010 à 23h14
    ah ça oui, sauf peut-être en centre-ville, sinon c’est la norme depuis quelques années.
    Commentaire n°2 posté par cerise le 26/01/2010 à 09h11

    Oh, my God ! C’est grandiose ! Mais c’est vrai que ça fait bizarre et un peu louche ce mélange de genres…
    Commentaire n°3 posté par Ciorane la pauvresse le 04/02/2010 à 14h26

    Bonjour,

    Je crois que c’est une belle arnaque : interdiction des syndicats dans l’entreprise, mélange de produits bios et de produits industriels, produits bios importés du bot du monde, rachat des petites coopératives bio.
    Ca ressemble à tout sauf à un commerce bio responsable et équitable.
    Bref, une course au profit avec un peu de saupoudrage bio au-dessus. Si la prochaine mode est à autre chose, ils feront autre chose sans se poser de questions.
    Mieux vaut aller chez les petits détaillants bios : je crois qu’ils ne sont pas beaucoup plus chers, si ? Et au moins, eux, ils ne surfent pas sur la vague et ils ont des convictions.
    Commentaire n°4 posté par Carmen le 16/03/2010 à 09h50

    Quand les supermarches bio sont arrives aux USA, dans les annees 1970 il me semble, il y avait tres peu de petites epiceries bio comme on les connait en France. Je ne pense pas que Whole Foods ait donc fait beaucoup de mal aux commerces locaux, d’autant plus que chaque branche offre des produits fabriques ou produits localement. La grande influence de Whole Foods permet aussi de faire connaitre au grand public des produits qu’on ne trouve que dans d’obscures boutiques en France (coupe menstruelle par exemple). Comme tu l’auras devine je suis plutot pour…
    Commentaire n°5 posté par Loussaille le 01/07/2010 à 19h18

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *