Américana 2009, le salon des technologies environnementales

Le mois dernier, j’ai eu l’opportunité d’aller à Américana, le salon international des technologies environnementales de Montréal.

logo salon Americana

J’ai fait le tour des stands répartis dans un grand hall. Les entreprises étaient venues là pour trouver des clients potentiels mais elles ont bien voulu répondre à mes questions car j’étais curieuse de savoir ce que c’était les technologies environnementales. Quelques exemples d’entreprises du domaine des technologies environnementales : des entreprises qui collectent et traitent les déchets, des entreprises de dépollution, de traitement des eaux, des sociétés de services environnementaux… Elles existent grâce aux réglementations environnementales de plus en plus strictes et parce que l’environnement est devenu une préoccupation qu’on ne peut plus ignorer. Pour elles l’environnement est d’abord un business qui a un grand potentiel d’avenir.



Quelques actions ont été mises en place pour montrer que les organisateurs du salon se soucient de l’écologie : le palais des congrès a un système de tri sélectif, le self service du salon servait les plats dans de la vaisselle compostable, il y avait un point de récupération des badges… Ce sont de bonnes initiatives mais je ne peux m’empêcher de penser qu’il s’agit de mesures gadget qui ne suffisent pas à compenser l’impact sur l’environnement de l’évènement. Un tel évènement c’est du gaspillage de papier, des camions de livraison, des visiteurs qui viennent du monde entier en voiture ou en avion, de l’énergie utilisée sur le lieu du salon… C’est forcément polluant. Faute de pouvoir éliminer toute cette pollution, certains organisateurs de salons dits « carboneutres » tentent de la compenser en finançant des projets écologiques. Mais à ma connaissance, Americana n’est pas carboneutre. 

 

fleur

image (c) Americana

J’ai aussi eu l’occasion d’assister à des conférences très intéressantes. J’y ai pris quelques notes que j’ai retranscrites sur ce blog dans plusieurs articles.

Une réflexion au sujet de « Américana 2009, le salon des technologies environnementales »

  1. Ping : Une mutation complète de l’économie pour plus « d’écohérence »

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>