Le temps passe vite

Et j’ai du mal à trouver quelques instants pour alimenter mon blog. Je reprends mon journal à mon dernier déménagement. Encore un nouvel appartement, qui a l’air de ne pas avoir les défauts des précédents. 

On est dans un quartier de maisons en briques rouges. A certains endroits, on se croirait dans le nord de la France comme face à cette maison où on retrouve un détail typique des maisons du Nord: les briques disposées en arc de cercles au dessus des portes et des fenêtres.

maison montréalaise en briques rouges

A d’autres endroits, la brique se marie à l’architecture des maisons montréalaises avec leurs balcons et leurs escaliers extérieurs.

maison montréalaise en briques rouges

jour j+47 : Début de la série d’ateliers auxquels je me suis inscrite : anglais, CV, lettre de présentation (= lettre de motivation), préparation à l’entrevue (= l’entretien) etc.

jour j+48 : J’arrive à prendre le bus sans avoir besoin de demander au chauffeur de m’indiquer mon arrêt

jour j+52 : Je rentre ma valise qui a passé une semaine dehors à 0°C, histoire de congeler tous les oeufs de punaises qui auraient pu s’y trouver.

jour j+53 : Achat de bottes d’hiver. Avec elles j’ai une démarche de canard et mes pieds ressemblent à des pattes d’ours mais je les achète quand même car ce sont les plus chaudes du magasin.

jour j+57 : Je vais me faire rembourser mes bottes de neige car elles sont tellement rigides que je n’arrive pas à marcher avec. 

jour j+58 : Achat de mitaines (= moufles) qui tiennent plus chaud que les gants

jour j+63 : Je découvre avec étonnement un système de vente pyramidale couplé à magasin de produits naturels. Si vous ne connaissez pas la vente pyramidale ou vente en réseau, c’est un système où on paie pour devenir membre d’une organisation et en contrepartie on reçoit un pourcentage du montant de ses achats et des achats des personnes qu’on fait rentrer dans le réseau. Donc le but est de parrainer le maximum de personnes en leur disant qu’elles peuvent gagner beaucoup d’argent. Le hic c’est qu’à moins d’embrigader un grand nombre de personnes, on est rarement gagnant financièrement parlant.

jour j+64, 17h : J’ai trouvé des chaussures d’hiver avec lesquelles j’arrive à marcher. Ce sont des chaussures de randonnée montantes qui sont imperméables et isolées.

jour j+64, 19h : Visite de l’exposition « Actions : comment s’approprier la ville » présentée par le Centre Canadien d’Architecture à Montréal.

jour j+68 : Après avoir déposé mon CV dans plusieurs magasins, je reçois un coup de fil pour travailler comme caissière à temps partiel.

jour j+69 : Il a neigé sur plusieurs centimètres et cette fois la neige a l’air de tenir. Mes chaussures s’enfoncent dans la poudreuse en faisant « scrouitch scrouitch » à chaque pas.

jour j+70 : Début de la formation pour apprendre à utiliser la caisse. A la fin de la journée tous les boutons se mélangent dans ma tête.

jour j+71 , 11h : La gérante du magasin m’appelle pour m’expliquer que la personne que je devais remplacer est revenue. Me voilà donc licenciée après une demi-journée de formation. C’est un premier contact avec la flexibilité nord-américaine. Je suis bonne pour reprendre ma distribution de CV dans les magasins. Le point positif c’est que je pourrai répondre « oui » à la prochaine personne qui me demandera si j’ai une expérience de la caisse.

jour j+71 , 14h : Devant moi, une jeune fille coquettement habillée traverse la rue en courant et s’étale de tout son long au milieu de la boue marron formée par le passage des voiture sur la neige. J’en tire la leçon qu’il vaut mieux éviter de courir sur la neige.

jour j+72 : Aujourd’hui j’ai indiqué leur chemin dans la ville à deux québécois égarés. 

jour j+73 : Balade dans le parc du mont Royal par -14°C. J’ai enlevé mes mitaines pour prendre une photo de la forêt dans la lumière de la fin de journée (je l’ai vite regretté en sentant la morsure du froid sur mes doigts!).

Mont Royal

Une réflexion au sujet de « Le temps passe vite »

  1. Commentaires

    Merci pour ce petit récit. Et bonne année 2009, qu’elle te permette de trouver un job et de réellement t’installer dans ta nouvelle vie !
    Commentaire n°1 posté par Hélène H ( http://taches-et-couleurs.over-blog.fr/ ) le 03/01/2009 à 12h35

    c’est vrai que les mitaines ça tient bien plus chaud, mais c’est moins facile pour attraper des choses! bonne année ma chérieeeeee!
    Commentaire n°2 posté par esther le 03/01/2009 à 14h54

    Merci d’avoir bravé le froid glacial en enlevant tes mitaines – la photo est superbe !
    Je te souhaite plein de bonheur et de réussite pour cette nouvelle année – j’espère qu’elle t’apportera plein de belles choses dans ton lointain Québec
    Bises
    Commentaire n°3 posté par Pescalune ( http://jardinausoleil.canalblog.com/ ) le 03/01/2009 à 20h19

    merci pour tes voeux, je vous souhaite tout plein de bonheur et une excellente année 2009 dans tous les domaines :)) !
    Commentaire n°4 posté par aji le 04/01/2009 à 21h49

    Très bonne idée de mettre la valise dehors par temps froid. Tu le fais à chacun de tes voyages ?
    Commentaire n°5 posté par lirazel ( http://lirazel.mabulle.com/ ) le 31/01/2009 à 12h20

    Non, en fait j’avais sorti ma valise car j’avais peur d’avoir ramené des punaises de mon précédent logement.
    a+
    ApollineR
    Commentaire n°6 posté par ApollineR le 02/02/2009 à 03h30

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *