Aménagement écologique de magasins


Il y a quelques mois j’ai assisté à une conférence intitulée « Vers des magasins éco-conçus ». Il s’agissait d’une présentation des actions entreprises par la société Nature et Découvertes pour que l’aménagement de ses magasins soit un peu plus écologique.



L’entreprise

Logo Nature et Découvertes a été créé en 1990. Les 62 magasins vendent des produits de découverte de la nature et des étoiles, des accessoires pour jardiner, des livres, des CD, des cosmétiques labellisés Cosmébio, des produits en bois (dont une partie est labellisée FSC), des bijoux et toutes sortes de gadgets. J’aime bien leur ambiance pseudo-naturelle (réalisée à l’aide de musiques et de parfums d’ambiance) pour citadins en manque de verdure.

Il existe une fondation Nature et Découvertes qui soutient des projets qui contribuent à la protection et à la connaissance de la nature sauvage. Les magasins organisent également des balades nature. Pour cette entreprise, le positionnement naturel et écolo est aussi une stratégie marketing.


L’empreinte écologique

Pour savoir ce qu’ils devaient modifier dans leurs magasins pour les rendre plus écologiques, le responsable du développement durable de Nature et Découvertes a utilisé un outil qui s’appelle l’empreinte écologique.

L'empreinte écologique
image (c) Global Footprints

L’empreinte écologique d’une personne est la surface en hectares nécessaire pour faire vivre une personne. Par exemple si vous vivez sur une île déserte, il s’agit de la taille de l’île. Vous avez besoin d’un minimum d’espace pour construire un abri, cultiver des fruits et légumes, élever des animaux, déposer vos déchets etc.

Un mode de vie proche de la nature implique une empreinte écologique faible. C’est le cas par exemple des paysans des pays pauvres.
A l’opposé, le mode de vie à l’occidentale a l’empreinte écologique la plus élevée. Si vous voulez utiliser une voiture sur votre île déserte, il va falloir une île plus grande pour y installer une mine de fer (matière première pour la voiture), un puits de pétrole (pour le carburant et le plastique), une usine de fabrication, un garage, des stations services, des routes et des places de stationnement. Qui dit île plus grande dit aussi empreinte écologique plus importante.

On calcule l’empreinte écologique d’une personne mais on peut aussi calculer l’empreinte écologique d’un pays ou même d’un magasin. On s’intéresse alors à l’impact direct ou indirect du magasin sur l’environnement.


L’empreinte écologique d’un magasin

L’empreinte écologique d’un magasin se répartit en plusieurs domaines :

– la construction du magasin
– son fonctionnement, qui consomme des ressources : emballages, eau, énergie, produits d’entretien et production de déchets
– le transport des salariés et des clients, qui consomme de l’énergie
– le transport des marchandises, qui consomme aussi de l’énergie

Nature et Découvertes a étudié la répartition de l’empreinte écologique pour un magasin déjà construit. Elle se répartit comme suit :

– le transport des marchandises compte pour 60%
– le transport des personnes compte pour 29%
– le fonctionnement du magasin compte pour 11%

Cette étude permet de fixer les priorités. Pour ce magasin par exemple, la priorité serait de revoir l’organisation des livraisons de marchandises. Tous les magasins vendent les mêmes produits (dont une moitié provient de France et 38% provient d’Asie). Mais les livraisons sont gérées à l’échelle du groupe et pas seulement du magasin. L’entreprise réfléchit à l’utilisation du ferroutage (transport de camions par le train) et de carburants moins polluants dans le futur.

Le transport des personnes est non négligeable car une bonne partie des magasins sont situés dans des centres commerciaux où l’on se rend en voiture.


L’aménagement des magasins

Ayant le projet de changer l’aménagement des magasins, Nature et Découvertes s’est intéressé à l’analyse de l’impact environnemental des matériaux et des différentes parties d’un magasin dans toutes les phases de leur vie (fabrication, utilisation et déchet). Cette démarche s’appelle une analyse de cycle de vie. Les éléments ayant le plus d’impact sur l’environnement se sont avérés être le mobilier, l’installation électrique et les murs.

intérieur d'un magasin

intérieur d'un magasin
intérieur d’un magasin (c) Nature et Découvertes

Plusieurs magasins étaient concernés par l’aménagement : des magasins qui allaient ouvrir et d’autres magasins existants qui devaient être réaménagés. Les modifications suivantes ont été apportées à l’aménagement des magasins :

* le sol est en lave. Il remplace un sol en terre cuite. La lave n’a pas besoin de cuisson, son utilisation permet donc d’économiser l’énergie de cuisson.

* Dans le magasin de Valenciennes, les cloisons et les murs de décoration faits de briques récupérées dans la région.

* Le plafond est en plâtre

* Les peintures utilisées sont sans solvant chimique, le solvant est l’eau. Elles sont à base de pigments minéraux sans métaux lourds.

* Le nouveau mobilier est en chêne labellisé, protégé par un vernis à l’eau.

* Le mobilier utilise une quantité moins importante de bois. Il y a pour cela moins de cloisons.

* L’ancien mobilier des magasins réaménagés a été réparti dans d’autres magasins

* Nature et Découvertes a cherché des ressources et des artisans locaux

* Utilisation de lampes à durée de vie plus longue

* Tri des déchets : Les magasins possèdent par exemple des points de collecte des piles.

* Les magasins achètent à EDF de « l’électricité verte », issue de sources d’énergie renouvelables

* Une partie des salariés a suivi une formation sur l’environnement

Le coût de ces nouveaux aménagements moins polluants n’est pas beaucoup plus important car certains aménagements sont plus chers alors que d’autres aménagements permettent de faire des économies. De plus, la taille de l’entreprise lui permet de négocier avec les fournisseurs, et les recherches effectuées serviront à tous les magasins.

La prochaine étape pour les magasins Nature et Découvertes est la certification ISO 14001. Le siège social est déjà certifié ISO 14001, les magasins se préparent à être certifiés. Cette norme garantit qu’il existe une politique de management environnemental, c’est-à-dire que le magasin fait l’état des lieux de son impact sur l’environnement et entreprend des actions pour réduire cet impact.

Nature et Découvertes a une démarche environnementale innovante en France. Ils communiquent beaucoup sur leur action pour l’environnement, qui leur sert à la fois d’image de marque et d’argument de vente. On peut regretter qu’ils n’aient pas concentré leurs efforts sur les transports qui sont leur principale source de pollution. Mais le réaménagement des points de ventes Nature et Découvertes a le mérite de montrer un exemple à suivre en matière de conception de magasins.


Pour en savoir plus

Calculez votre empreinte écologique

Définition de l’empreinte écologique

Le site de Nature et Découvertes

2 réflexions au sujet de « Aménagement écologique de magasins »

  1. Commentaires

    j’aime bien me laisser gagner par le coté zen de Nature et decouverte.

    petite question les 12% restant pour les produits(moitie France+38%Asie) proviennent d’où?
    Commentaire n°1 posté par aril le 12/10/2006 à 14h29

    Origine des achats de Nature et Découvertes :
    France 49,28%
    Chine 32,95%
    Europe hors France 6,19%
    Asie hors Chine 5,18%
    USA 2,52%
    Népal 1,34%
    Amériques hors USA 1,02%
    Inde 1,01%
    Reste du monde 0,5%

    source : Rapport de progrès durable 2005 de l’entreprise ( http://fr.sitestat.com/n-d/nd-com/s?RapportDD_2005&ns_type=pdf )

    J’espère avoir répondu à ta question 😉
    a+
    ApollineR
    Commentaire n°2 posté par ApollineR le 12/10/2006 à 15h49

    Moi même j’avais écrite un article sur eux, moins explicite que le votre, mais avec le même estime. C’est magasin que j’aime beaucoup et j’y achète assez souvent; je préfère dépenser là ou on fait quelque chose de bien!bravo!
    Commentaire n°3 posté par zara le 24/10/2006 à 19h59

  2. Du Bilan Carbone à l’Analyse de Cycle de Vie en passant par l’intégration d’une démarche de développement durable, toutes ces actions permettent une différentiation commerciale nécessaire pour nos sociétés ( et non de la subir dans quelques années quand la contrainte sera devenue obligatoire).

    La contrainte du développement durable est une chance d’anticiper les modifications que le consom’acteur peut engendrer afin de modifier nos comportements sociaux vers plus de neutralité pour notre planète.

    Pas à pas, Nature & découverte prend ce chemin qui semble la seule issue favorable à notre société : l’exemplarité.

    http://www.adn8.fr

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *