Anaïs et sa brouette trop lourde

A force de voir mes contacts twitter parler les uns après les autres du documentaire de Marion Gervais, Anaïs s’en va-t-en guerre, j’ai fini par aller voir la vidéo du film. Et j’ai beaucoup aimé l’histoire de cette jeune femme qui fait tout pour réaliser son rêve : cultiver sa propre exploitation de plantes aromatiques. On la suit sur plus d’une année et on la voit faire face aux difficultés sans jamais abandonner.

illustration d'une jeune femme qui enlève des plantes de sa brouette

Je garde en tête une scène du film où Anaïs entreprend seule de déménager ses plantes. Imaginez une frêle jeune femme qui essaie de pousser une grosse brouette pleine de terre et de plantes. La brouette est manifestement trop lourde pour elle. Anaïs saisit alors doucement des plantes qu’elle pose sur le sol pour alléger la brouette jusqu’à ce qu’elle arrive à la pousser. Elle reprend alors son chemin comme si de rien était. Je trouve que c’est une jolie métaphore de la façon dont elle traite les obstacles qu’elle rencontre tout au long du film.

Vous pouvez voir Anaïs s’en va-t-en guerre gratuitement ici.

English version

La fille au pantalon en léopard bleu

Un jour d’été, précédée par le clac clac de ses sandales rouges à semelles de bois style Swedish Hasbeens, cette jeune fille s’est assise dans la même rame de métro que moi. J’ai eu le temps de détailler son association audacieuse d’une veste rouge vif avec un pantalon bleu à motifs léopard. Et de constater que sur elle c’était très joli.

dessin d'une jeune fille qui porte une veste rouge vif, un pantalon bleu à motifs léopard et des sandales rouges à semelles de bois

English version

Coups de coeur de septembre 2014

En vrac, voici mes coups de coeur du mois de septembre 2014 :

* La page twitter de Pescalune

Pescalune réalise une veille sur le thème de l’actualité de la nature et de la biodiversité qu’elle partage sur son compte twitter. C’est une mine d’information qui me permet notamment d’être la première au courant de ce qui se passe à Malte concernant la protection des oiseaux! C’est un compte à suivre aussi pour ses magnifiques photos de Camargue et ses conseils sur les huiles essentielles (Pescalune est aussi à la tête de la boutique en ligne d’huiles essentielles la cabane aux arômes).


bébés échasses blanches. Photo prise par Pescalune


bébés échasses blanches (c) Pescalune Photo

* Le compte-rendu de la Fashion Week de Londres par Sabina (en anglais)

* La robe trapèze Saint Laurent que portait Elodie Bouchez à la Mostra de Venise

La robe trapèze noire et dorée signée Saint Laurent que portait Elodie Bouchez à la Mostra de Venise en 2014

Photo Tony Gentile pour l’Express Style

* 7 stratégies pour les accros à la télévision, à internet ou aux réseaux sociaux (en anglais) sur le blog Zen Habits

* Des tenues de jour des années 50

* Un pull bleu moelleux et un sous-pull orangé de la collection fabriquée au Royaume Uni « Best of British » de Marks & Spencer

pull bleu de la collection Best of British de Marks & Spencer

sous-pull orangé de la collection Best of British de Marks & Spencer

* Des photos de colibris avec des couleurs superbes

English version

Tenues de jour des années 50

Je suis revenue de l’exposition sur la mode des années 50 au palais Galliera à Paris avec des petits croquis que je vais publier en plusieurs articles. J’ai copié des tenues présentées à l’exposition mais c’est moi qui ai ajouté les accessoires et les coiffures alors ne m’en veuillez pas si je ne respecte pas la réalité historique.

Côté mode, les années 50 sont marquées par un rallongement des jupes jusqu’à mi-mollet et une taille très marquée. Le premier défilé de Christian Dior en 1947 marque le début de ce « new look ». Les jupes y sont très évasées, en forme de « corolles » de fleurs mais à l’époque les femmes portent aussi des jupes droites comme celles que j’ai dessinées ici.


illustration d'un tailleur de jour noir Balenciaga de la collection printemps-été 1950

Le premier dessin montre un tailleur de jour noir Balenciaga de 1950 dont la veste est serrée à la taille et s’élargit aux hanches. La jupe droite assortie descend jusque mi-mollet.


illustration d'un manteau de ville couleur anis Madeleine Vramant des années 1950

C’est ensuite un manteau couleur anis Madeleine Vramant qui s’élargit à partir des hanches, prenant la forme de la jupe corolle que l’on peut porter en dessous.


illustration d'une robe d'après-midi noire Jacques Fath de la collection automne-hiver 1954

Ce dessin montre une robe d’après-midi noire Jacques Fath de 1954 avec tout un jeu de plissé sur le devant. Autant je comprends bien le concept de robe de jour, autant je me demande quelle différence il peut y avoir entre une robe du matin et une robe d’abrès-midi ^^


dessin à colorier d'une femme portant un manteau style New Look

J’ai aussi dessiné une version à colorier du manteau New Look de Madeleine Vramant. Cliquez sur l’image pour agrandir puis imprimer le coloriage.

Pour finir, mon avis sur l’exposition sur la mode des années 50 :

(à visiter jusqu’au 2 novembre 2014)

J’ai bien aimé cette exposition. Les tenues présentées sont des tenues haute couture dans de très belles matières et on devine qu’elles ont demandé beaucoup de travail. Elles sont très bien conservées et sont classées par thèmes : les tenues de jour, les tenues de plage, les robes de soirée, les tenues de cocktail…

L’exposition n’est pas très grande aussi je vous la conseillerai plutôt si vous avez un minimum d’intérêt pour l’histoire ou la mode. Les explications sont intéressantes. Il y a des vidéos d’époque qui montrent les tenues portées et des dessins de stylistes et d’illustrateurs de mode comme René Gruau.

Il y avait pas mal d’enfants et ils avaient l’air d’apprécier l’exposition. Si on y va avec des enfants, l’idéal est de lire les explications (en pdf) sur le site du palais Galliera tranquillement chez soi avant la visite.

Plus d’infos sur le site du palais Galliera – musée de la mode

English version

Coups de coeur d’août 2014

Un nouvel article pour partager ce que j’ai aimé pendant le mois d’août :

* La robe fabriquée à Kinshasa que portait Jill Biden au sommet États-Unis-Afrique

la robe made in Kinshasa de Jill Biden au sommet États-Unis-Afrique

Photo officielle de la Maison Blanche prise par David Lienemann

J’aime bien sa tenue parce qu’elle a une jolie histoire mais aussi parce que la femme du vice-président des Etats Unis rayonne dans cette robe colorée très originale.

* Les bonnes adresses à Londres de Sabina

* Un nouveau sac de courses

Je lorgnais sur cette sélection de jolis sacs en coton bio dénichée par Ellen du blog Les fleurs rebelles quand j’ai eu ce sac en cadeau avec l’achat de produits Une Beauty. Je l’aime bien car il est plus chic que mes sacs de course habituels. Par contre me connaissant, je vais sûrement le porter du côté où il n’y a rien écrit ^^

tote bag Une Beauty

* La fast fashion très bien expliquée par Mademoiselle Vi

* De belles photos d’arbres

* 20 marques de mode éthique en images sur L’Express Styles

* Paris au mois d’août

Visiter Paris en août, quand la ville se vide de ses habitants et que son rythme effréné ralentit un peu. Il a beaucoup plu cet été mais entre deux averses, on apprécie d’autant plus les terrasses des cafés et les parcs parisiens.

le jardin du Luxembourg en été

Du coup quelques articles parisiens sont en préparation.

* Un article pour se motiver (en anglais) sur le blog Zen Habits

en se posant simplement la question quand on hésite sur ce qu’on doit faire : Qu’est-ce que j’en penserai à la fin de la journée?

* La robe verte Prophetik que portait Gisele Bündchen au Rainforest Alliance Gala

English version

Les bonnes adresses de shopping éthique à Londres de Consciously Sartorial


Cet article sur le shopping éthique à Londres est une traduction d’un article publié originellement en anglais par Sabina sur son blog Consciously Sartorial. Sabina a l’œil pour repérer les belles choses et je lui dis un grand merci pour m’autoriser à publier ses bonnes adresses londoniennes :

découpe d'une couronne en bas relief avec un motif de drapeau anglais

Bienvenue sur la première édition de Consciously Shopping, une nouvelle série qui nous emmène faire du shopping éthique dans différentes villes.

Comme Londres est une ville dont je ne me lasse jamais, j’ai voulu commencer cette série là bas.

J’avoue que cet article est plus le résultat de promenades au petit bonheur la chance et de découvertes fortuites que d’une recherche minutieuse pour établir une top liste de magasins à voir.

Mais j’espère que vous apprécierez cet aperçu et que vous aurez envie de visiter vous-même certaines de ces boutiques!

empilement de formes de chaussures

QUARTIER DE SOHO

#ClothHouse

47 & 98 Berwick St, W1F 8SJ & 0QJ

Le magasin Clothhouse à Londres

Cette perle rare est une mine d’inspiration avec sa décoration rustique chic. Cloth House est une référence pour les tissus originaux et écolos. Ils ont un grand choix de tissus écologiques : coton certifié bio, chanvre mais aussi des tissus recyclés. J’ai été impressionnée par le service et j’ai aussi aimé l’atmosphère détendue, surtout après l’effervescence d’Oxford Street!

#UniversalWorks

40 Berwick St, W1F 8RX

Le magasin Universal Works à Londres

En passant devant Universal Works, j’ai été tout de suite attirée par leurs vêtements pour l’homme urbain. Très polyvalents, les vêtements Universal Works combinent des coupes sophistiquées avec des tissus originaux et colorés. Après avoir travaillé plus de vingt ans dans la mode masculine, David Keyte, le fondateur d’Universal Works, donne la priorité au design mais aussi à la qualité de ses vêtements. Avec des collections fabriquées au Royaume-Uni, en Europe du sud mais aussi dans un petit atelier familial en Inde, cette marque a un ADN distinctif et une histoire intéressante.

#NudieJeans

29 D’Arblay St, W1F 8EP

Le magasin Nudie Jeans à Londres

Vous vous souvenez peut-être de notre article sur la marque de jeans éthique Nudie Jeans ? J’ADORE leurs boutiques ! La déco est toujours super originale, avec plein de détails décalés, les vendeurs sont sympas et leur atelier de réparation de jeans déborde d’activité. En plus je viens de découvrir leur gamme enfant devant laquelle je fonds littéralement.

QUARTIER DE BRICK LANE

#ComfortStation

22 Cheshire St, E2 6EH

Le magasin Comfort Station à Londres

Si vous avez un faible pour tout ce qui est nostalgique ou éclectique, vous allez craquer pour Comfort Station! Il y a quelque chose de magique à la fois dans le design des bijoux et dans celui de la boutique. On y trouve toutes sortes de pièces intéressantes fabriquées dans des matériaux tels que des vieux livres ou du bois provenant de forêts exploitées de façon durable. Chaque objet est fabriqué au Royaume Uni soit par l’équipe de la fondatrice Amy Anderson ou par leurs partenaires. J’ai essayé de mon mieux de capturer l’ambiance de Comfort Station mais les photos ne lui rendent pas justice, donc le mieux serait d’aller y jeter un œil vous-même!

#Jimbobart

24 Cheshire St, E2 6EH

Le magasin Jimbobart à Londres

Entrer chez Jimbobart, c’est vivre un de ces moments de grâce du shopping où on ne sait pas par où commencer tellement tout a l’air génial dans la boutique! En plus d’un tas d’objets en porcelaine décorés avec des animaux très cools, il y a aussi des dessins encadrés, des fresques murales et un ours géant en pantalon dans une baignoire! Personnellement j’aime particulièrement les mugs gorille de la photo, qui sont fabriqués au Royaume-Uni, et la femelle blaireau qui joue du tennis – juste au dessus de l’ours dans la baignoire!

SPITALFIELDS MARKET

#Medwinds

Old Spitafields Market, Commercial St, E1 6BG

Le magasin Medwinds à Londres

Je n’ai pas eu beaucoup de chance avec le temps pendant mon séjour à Londres mais quand je suis entrée chez Medwinds, j’ai eu l’impression de partir en vacances au soleil! J’aime le style méditerranéen décontracté de ces vêtements mais aussi les détails amusants comme les imprimés pieuvres et les sacs de marin. Avec une ligne de vêtements produite à Barcelone à partir de tissus espagnols et italiens et des chaussures fabriquées à Majorque à partir de cuir européen, chaque pièce a un toucher unique. En fait Medwinds me rappelle les beaux ateliers d’artisans que j’ai vus dans le sud de l’Espagne, avec une jolie dose de soleil!

#TheCuriousYak

Spitafields Market

Le stand The Curious Yak au Spitafields Market à Londres

On dit que le yack est le nouvel angora et c’est vrai! La laine de yack est incroyablement douce quand on pense que les yacks sont d’abord des animaux robustes mais c’est une de leurs principales qualités. Les yacks sont le moyen de subsistance de beaucoup de communautés au Népal. Deux soeurs anglaises ont rencontré l’une de ces communautés pendant un voyage. Epatées par la beauté et la qualité des foulards en laine de yack de leurs hôtes, les deux soeurs ont débuté un partenariat et lancé The Curious Yak. La vente de ces beaux foulards au Royaume Uni comme à l’étranger via leur boutique en ligne a été un grand succès et c’est facile de comprendre pourquoi quand on a senti la douceur de ces ravissants foulards.

GREENWICH MARKET

#StubbleandStrife

tous les dimanches au Greenwich Market

Le stand Stubble and Strife au Greenwich Market à Londres

Et voici quelque chose pour ces messieurs! Le stand Stubble and Strife au marché de Greenwich (et non, il ne vend pas des pipes) propose des produits de toilette pour homme. Que vous cherchiez à perfectionner votre rasage de près ou à dompter votre barbe, Rav et son équipe sont les personnes qu’il vous faut. Avec des produits au style ancien et leur propre marque qui contient des ingrédients bio de qualité et sans parabènes ni huiles minérales, Stubble and Strife vaut le détour!

#Pengat

tous les weekends au Greenwich Market

Le stand Pengat au Greenwich Market à Londres

Si vous êtes fan d’illustrations hétéroclites, il faut que vous passiez par le stand Pengat au Greenwich Market! Sur leurs T-shirts imprimés et leurs dessins encadrés, on trouve des ours en chemise hawaïenne ou des hybrides de chats et de pingouins. Chaque T-shirt en coton bio ou équitable est imprimé avec une encre écologique à base d’eau – une idée originale de cadeau à ramener de Londres!

HACKNEY

#69 b

Broadway Market, E8 4PH

Le magasin 69 b à Londres

Notre dernière trouvaille éthique à Londres est la jolie boutique 69 b sur Broadway Market. Ce n’est pas étonnant que cette perle rare soit dans le classement des 50 meilleures boutiques de Londres du journal The Telegraph. 69 b propose une grande sélection de marques éthiques, depuis la marque française de chaussures Veja jusqu’à la marque végan canadienne
Matt & Nat, le tout sous le même toit ce qui est idéal si vous voulez voir toutes les nouveautés en mode éthique ou si vous êtes pressé par le temps. La boutique se trouve dans un des quartiers tendance de Londres, ce qui rend la visite encore plus intéressante.

PS : pour ceux et celles qui comme moi ne peuvent pas attendre, la boutique aura bientôt aussi un e-shop.

Voilà c’est fini, enfin presque…

La reine Elisabeth qui fait un signe d'au revoir

Au revoir et à bientôt!

English version

Gisele Bündchen en robe verte Prophetik au Rainforest Alliance Gala

Le mannequin Gisele Bündchen a assisté en mai dernier au gala de l’association Rainforest Alliance dont elle est membre du conseil d’administration. Rainforest Alliance c’est une organisation non-gouvernementale dont le but est la protection des forêts et de la biodiversité (Vous avez peut-être déjà repéré leur label, une grenouille verte, sur certains produits vendus dans le commerce).

A cette occasion, Gisele Bündchen portait une robe bustier couleur vert opaline signée Prophetik.

dessin de Gisele Bündchen en robe bustier couleur vert opaline en chanvre signée Prophetik au Rainforest Alliance Gala 2014

Etonnamment, cette robe aux reflets satinés est en chanvre. C’est la première fois que je vois une robe de soirée en chanvre. Je savais déjà que le chanvre était une fibre écologique. En effet sa culture nécessite peu d’eau, elle n’a pas besoin de pesticide et la plante absorbe du CO2. Maintenant je pourrai ajouter que le chanvre c’est chic.

English version

Coups de coeur de juillet 2014

Je lance une nouvelle série d’articles un peu fourre-tout pour parler de tout ce que j’ai aimé pendant le mois qui vient de s’écouler. Je sais que beaucoup de blogs ont une catégorie similaire mais je m’y mets aussi car c’est tellement pratique de raconter dans un seul post tout ce que j’ai eu envie de partager sur mon blog ce mois-ci. Voici donc pour commencer ce que j’ai aimé pendant le mois de juillet :

Mes sandales Clarks

une paire de sandales Clarks Unstructured

Elles ne paient pas de mine sur la photo mais j’en parle ici parce que ça faisait longtemps que je n’avais pas été aussi bien dans une paire de sandales. Avec les trois scratchs réglables et des coussinets sous les lanières, ces sandales (de la gamme Unstructured) sont parfaites pour marcher des kilomètres sans souffrir. Je les ai bien utilisées maintenant et toujours pas l’ombre d’une ampoule. Leur seul inconvénient c’est que la marque Clarks n’est pas spécialement éthique.

Des conseils pour commencer à désencombrer (en anglais) sur le blog Zen Habits

Une petite robe d’été Ekyog

Le tissu en patchwork de cette robe haute couture Maison Martin Margiela

robe patchwork du défilé Maison Martin Margiela haute couture automne-hiver 2014-2015

photo : Kim Weston Arnold pour Vogue (Cliquez ici pour voir l’intégralité du défilé)

Le compte instagram de Livia Firth

La fashionista green, épouse de l’acteur Colin Firth, y raconte les histoires de ses vêtements sous le mot clé #clotheswithstories .

Le festival d’art de rue de Sliema


photo du festival d'art de rue de Sliema 2014

Les histoires de 3 stars du foot qui ont pris des risques pour la démocratie et la justice

J’ai été impressionnée par l’idée d’une des équipes de football citées : sous un régime de dictature militaire, au lieu de mettre de la publicité sur leurs maillots, les joueurs décident d’y écrire simplement le mot « Démocratie ».

Une belle série mode éthique dans Madame Figaro avec Mélanie Laurent

Un article de la loge des blogs qui s’attaque au préjugé selon lequel les blogueurs seraient des vendus et nous fait découvrir des blogueuses qui ont du coeur

(Mon avis est cité dans l’article ^^)

English version

festival d’art de rue de Sliema à Malte

J’ai pris quelques photos au Sliema Street Art Festival, le festival d’art de rue qui a eu lieu ce week-end en bord de mer. C’était sympa, il y avait aussi des groupes de musique qui jouaient.

J’aime bien voir les artistes à l’oeuvre, maniant leurs sprays de peinture comme ils manieraient un pinceau.

photo du festival d'art de rue de Sliema à Malte : graffiti sur une camionnette

(cliquer sur les photos pour les agrandir)

photo du festival d'art de rue de Sliema à Malte : graffiti

photo du festival d'art de rue de Sliema à Malte : graffiti représentant un flamand rose

photo du festival d'art de rue de Sliema à Malte : graffiti en cours de réalisation

photo du festival d'art de rue de Sliema à Malte : yarn bombing sur un palmier par Julia Rio

yarn bombing sur un palmier par Julia Rio

photo du festival d'art de rue de Sliema à Malte : graffiti sur une voiture

photo du festival d'art de rue de Sliema à Malte

English version

Robe corail en soie

J’ai vu repéré plein de jolies robes dans la collection été d’Ekyog. Des petites robes qui ont l’air confortables et suffisamment habillées pour une soirée ou un mariage.

Celle-ci, en soie corail ceinturée de noir va rejoindre ma garde-robe virtuelle.

illustration d'une femme en robe courte de<br />
soie corail avec une ceinture noire


  • robe en soie de la marque Ekyog (marque de mode éthique)
  • Sandales en cuir de la marque La Botte Gardiane fabriquées à Villetelle dans l’Hérault

English version